menu

Triditive réalise une levée de fonds de 1,8 million de dollars

Publié le 2 février 2021 par Philippe G.
triditive

Triditive, une startup espagnole créée en 2013, a achevé un cycle d’investissement de 1,8 million de dollars. C’est grâce à l’arrivée de nouveaux investisseurs leaders du secteur de l’innovation, comme Techstars et Stanley Ventures, que l’entreprise a pu accomplir une telle levée de fonds. Spécialisé dans la conception de système d’impression 3D en continu, Triditive compte utiliser ses nouvelles ressources financières pour poursuivre le développement de AMCELL, sa machine phare, et pour créer l’usine du futur, qui devrait être la plus grande usine de fabrication additive d’Espagne. 

Grâce au lancement d’AMCELL en 2018, une machine modulaire conçue pour la production en série de polymères et de métaux, l’entreprise basée à Gijon a réussi à s’implanter sur le marché international. La revue espagnole Emprededores a d’ailleurs récemment désigné Triditive comme étant l’une des 50 startups les plus innovantes de 2020. Une récompense méritée pour le fabricant espagnol, qui aspire à de nouveaux challenges avec cette levée de fonds conséquente.Ce financement valide notre approche visant à industrialiser la fabrication additive par l’automatisation et nous permet d’étendre notre présence sur le marché” confie Mariel Diaz, cofondatrice et PDG de l’entreprise. Car si AMCELL a déjà connu un certain succès, la demande d’automatisation dans l’industrie de la fabrication additive ne cesse de croître. 

AMCELL, la solution de fabrication additive en continue de Triditive (crédits photo : Triditive)

AMCELL, un système d’impression 3D en continue 

Avec AMCELL, Triditive propose un système de fabrication additive automatisé capable d’imprimer simultanément polymères et métaux grâce à des bras robotisés. La machine est composée de 8 robots automatisés travaillant de manière indépendante et simultanée 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De par sa capacité à imprimer en continu, le système d’impression 3D s’adresse principalement à l’industrie manufacturière et aux entreprises souhaitant produire des pièces en grande série. AMCELL, qui dispose d’un volume d’impression de 220 x 330 mm, est basée sur la technologie AMD (Automated Multimaterial Deposition), similaire aux processus MIM et FDM.

Enfin, afin de contrôler à distance le processus d’impression du début à la fin, Triditive a développé le logiciel EVAM. Il permet de gérer en temps réel les files d’attente de fabrication, de minimiser les temps d’arrêts, et offre également un suivi et une traçabilité des pièces produites. La solution de fabrication additive permet, selon le fabricant, de réduire jusqu’à 10 fois le coût de fabrication en série. De quoi séduire un grand nombre d’entreprises.

Que pensez-vous de Trinitive et de son système d’impression 3D AMCELL ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you