menu

Les drones fabriqués grâce à l’impression 3D

Publié le 25 février 2022 par Alex M.
drone impression 3D

Les drones sont de petits aéronefs sans pilote ni passager qui sont contrôlés à distance ou de façon automatique. Ils servent aujourd’hui plusieurs objectifs, que ce soit pour des missions de surveillance, de reconnaissance, de prise de vue, etc. Ils sont aussi prisés par les particuliers qui l’utilisent comme un gadget. Il existe donc une panoplie de drones sur le marché actuel et force est de constater que certains sont imprimés en 3D ! Du drone commercial au projet DIY, l’impression 3D permet de réaliser certaines pièces de l’appareil, voire l’ensemble. Elle offre des solutions plus légères mais aussi personnalisables, le tout en un temps record. On vous a donc sélectionné quelques drones imprimés en 3D, quel que soit votre besoin.

AldoraTech et ses drones pour la livraison de marchandises

La startup espagnole AldoraTech fabrique des drones fonctionnels qui intègrent des pièces imprimées en 3D et des matériaux composites. Plus précisément, ses solutions sont utilisées pour divers types de missions, notamment la livraison de marchandises et les colis du dernier kilomètre. L’un des objectifs que l’entreprise souhaite atteindre grâce à ses drones est de réduire de 80 % les émissions de carbone émises par le transport logistique. Ce qui frappe dans ces drones, c’est qu’ils sont modulaires, c’est-à-dire qu’ils peuvent être adaptés aux besoins de chaque client. En plus de raccourcir les délais de livraison, ils peuvent créer des aéronefs plus grands pour des marchandises spécifiques. Et cela est possible grâce à la polyvalence et à la flexibilité offertes par la technologie d’impression 3D.

drone impression 3D

Crédits photo : AldoraTech

X VEIN, le drone imprimé en 3D au design optimisé

X VEIN est un projet de drone imprimé en 3D open-source développé au Japon par Yuki Ogasawara, Ryo Kumeda, Yuji Fujimura et Tetsuya Konishi. Ce qui est particulièrement intéressant avec ce drone imprimé en 3D est de voir comment ses créateurs se sont appuyés sur des règles de conception propres à la fabrication additive. Ils ont employé le design génératif et l’optimisation topologique avec de combiner force, sécurité, légèreté et extensibilité. On voit bien que le cadre du drone a été optimisé en termes de matériaux, le but étant de proposer un drone plus léger qui puisse toutefois résister à certaines contraintes. Vous pouvez télécharger les pièces sur le site d’Autodesk et installer une caméra au centre de votre drone pour prendre des vidéos inédites !

Crédits photo : X VEIN

T4 Quadcopter Drone

Notre prochain drone imprimé en 3D est disponible en téléchargement sur Thingiverse. Le drone a été téléchargé en 2014 par l’utilisateur Brendan22 et est un drone DIY populaire sur la plateforme. Il est entièrement imprimable en 3D sans support et peut être assemblé par un simple montage. Le créateur note qu’il sera nécessaire d’intégrer une batterie et un câblage, bien que le drone lui-même ait été conçu pour avoir des tunnels de câblage biseautés et des supports d’attache pour faciliter le routage des câbles. Si le T4 n’est pas exactement le modèle que vous recherchez, le créateur en a mis en ligne d’autres, notamment le TX8 Octocopter Drone, le T Copter Mini Legs, le T4 Quadcopter Mini 315 Drone, le T4 Quadcopter Mini 250 Drone. Pour apprendre à fabriquer vous-même l’original, regardez la vidéo ci-dessous :

.

Le Auxdrone Lifeguard de General Drones

Ce nouveau drone a été chargé de la surveillance des plages de Port de Sagunt et de Palma de Majorque cet été. L’Auxdrone Lifeguard a été présenté à Las Naves, un centre d’innovation appartenant à la mairie de Valence, comme une première étape pour apporter une nouvelle technologie à la surveillance et au sauvetage sur les plages. Grâce à la vitesse et à la capacité de l’Auxdrone, il sera plus rapide et plus facile d’atteindre les zones inaccessibles pour aider les personnes dans le besoin. Comme il est censé nous surveiller sur la plage, le drone 3D a été conçu pour être résistant au soleil, à l’humidité et à la corrosion, des étapes nécessaires pour qu’il fonctionne dans les conditions naturelles dans lesquelles il travaillera.

Crédits photo : General Droned

Le Dark Matter® par Clogworks

Le drone Dark Matter® est basé sur un concept de modularité. Une approche qui permet une flexibilité et une facilité de maintenance sans avoir à dégrader les performances du drone. Il est doté de bras et de jambes entièrement détachables et d’un système de fixation rapide de la charge utile. L’équipe de Clogworks à l’origine du drone travaille en interne sur le prototypage rapide, concevant des pièces personnalisées en utilisant la fibre de carbone, l’usinage CNC et l’impression 3D pour fabriquer les pièces personnalisées et spécifiques nécessaires. Découvrez les travaux de l’entreprise britannique ici :

Dronistics : le drone conçu par impression 3D pour les livraisons de dernière minute

La société Dronistics a développé une gamme de drones autonomes dont les principales caractéristiques sont la sécurité, la légèreté et la portabilité. Dronistics cible spécifiquement le marché de la logistique et des services, en offrant une solution de livraison par drone respectueuse de l’environnement, rentable et efficace. Parmi sa gamme, on retrouve le PackDrone, présenté comme une solution aux problèmes de livraison de dernière minute, ainsi qu’aux livraisons dans des endroits difficiles à atteindre. Sa conception en forme de cage protège le paquet à livrer et, de plus, le drone est pliable, ce qui permet de gagner de l’espace de stockage. L’appareil est entouré d’une grille qui protège les mains des hélices en rotation, garantissant une certaine sécurité pour les utilisateurs. Pour le contrôler, il suffit d’une connexion internet et de l’application Dronistics, qui dispose d’un GPS et de fonctionnalités de surveillance pour assurer la sécurité du colis. Certaines pièces du drone ont été réalisées par impression 3D.

Crédits photo : Dronistics

Un drone pour l’agriculture créé par impression 3D

Le Soleon dis-co© apporte une aide encore plus rapide et efficace dans la lutte contre les parasites que l’on peut rencontrer dans le secteur agricole. Le drone a été spécialement conçu pour la distribution de billes de trichogrammes à monter sur des drones. Rappelons qu’un trichogramme est un « insecte hyménoptère à tarière, largement utilisé dans la lutte biologique, car il pond son œuf dans celui d’insectes phytophages. » Dans notre cas, le drone Soleon peut voler au-dessus des plantes, mêmes les plus hautes, et disperser ces trichogrammes pour protéger les cultures. Le drone permet aussi de ménager le sol et l’air tout en minimisant le travail de l’humain. Avec un réservoir contenant jusqu’à 3 000 billes, cela suffit pour environ 30 hectares et il est possible d’atteindre une vitesse de vol allant jusqu’à 12 m/2 et une durée de vol de 25 minutes. Côté fabrication additive, le corps du drone a été imprimé sur une machine SLS avec du PA12 et du PA chargé en fibres de verre.

drone impression 3D

Crédits photo : Soleon

CargoCopter, le drone destiné à la livraison

Lancé en 2017 par des chercheurs de la KU Leuven, une université située à Louvain en Belgique, le drone CargoCopter est le fruit de trois années de recherche. Et au cours de cette phase de développement, l’impression 3D a joué un rôle plus qu’important. La technologie a notamment permis à l’équipe de chercheurs de réaliser plusieurs prototypes afin de déterminer quelles étaient les meilleures caractéristiques. Une fois le design et les matériaux choisis, les acteurs du projet ont entièrement imprimé en 3D le CargoCopter. Capable de transporter une charge de 5kg, le drone serait capable d’atteindre les 150 km/h et de parcourir des distances de 60 km. Des capacités qui font du CargoCopter une alternative plus que viable pour les livraisons.

Piccolissimo par UPenn, le plus petit drone fabriqué par impression 3D

Des étudiants de l’université de Pennsylvanie ont créé ce qu’ils pensent être le plus petit drone auto-alimenté du monde. Piccolissimo signifie « le plus petit » en italien et recouvre en fait deux dispositifs. Le premier se compose simplement d’une hélice, d’une source d’énergie et d’un récepteur infrarouge qui lui indique à quelle vitesse il doit tourner. Le tout n’est pas plus grand que la taille d’une pièce de 50 centimes. La seconde version comporte quelques éléments supplémentaires pour lui permettre de manœuvrer, ce qui la rend plus large d’environ un cm que son petit frère. Les deux modèles ont un corps principal imprimé en 3D. La petite taille n’est pas nécessairement un obstacle à ses possibilités. Au contraire, elle pourrait en faire un élément positif avec des coûts de production peu élevés grâce à sa taille et sa simplicité. Il pourrait être utilisé en masse pour des missions de recherche ou des initiatives similaires, ce qui est parfait pour ce petit drone imprimé en 3D.

drone impression 3D

Un des drones imprimés en 3D les plus petits

Tundra® Drone de Hexadrone

Le Tundra® Drone a été développé par Hexadrone en collaboration avec Raphael Cheze. Ce drone industriel est le premier de son genre à être entièrement modulaire et facile à utiliser, entièrement imprimé en 3D pour être utilisé dans des environnements industriels et pour des tâches polyvalentes. Il est notamment doté de bras rapidement détachables et de trois attaches rapides. Tout cela le rend très flexible et répond aux besoins de n’importe quelle profession. Le fait qu’il ait été conçu pour des conditions météorologiques extrêmes va dans le même sens.

drone impression 3D

Crédits photo : Hexadrone

Que pensez-vous de ces drones conçus par impression 3D ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks