menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : les applications des procédés SLA et SLS

Publié le 24 juillet 2022 par Philippe G.
SLA et SLS

Cette semaine, découvrez les différentes applications réalisées par Formlabs à l’aide des procédés SLA et SLS. Biens de consommation, pièces de voitures ou dispositifs médicaux, l’entreprise américaine propose ses services à de nombreuses industries. Ensuite, GE Aviation revient sur les avantages offerts par la fabrication additive à travers un cas d’application concret. Enfin, Stratasys vous propose de revenir sur l’évolution de la technologie FDM, de ses débuts aux différents cas d’application d’aujourd’hui. On vous souhaite en tout cas un très bon dimanche tous !

TOP 1 : Formlabs célèbre ses innovations : On ne présente plus Formlabs, l’un des leaders de l’impression 3D résine. Fondée en 2011, l’entreprise a depuis ses débuts connu une ascension fulgurante et fait désormais partie des acteurs majeurs de l’industrie de la fabrication additive. Aujourd’hui, la société originaire du Massachusetts a décidé de célébrer les nombreuses initiatives dont elle est à l’origine. Développées à l’aide des technologies SLA et SLS, ces différentes applications s’adressent à de nombreuses industries. Pièces automobiles, dispositifs médicaux ou encore lunettes et chaussures, les pièces de Formlabs sont destinées à tous les domaines : 

TOP 2 : GE Aviation et l’impression 3D : Dans le domaine de l’aviation, la fabrication additive devient peu à peu une technologie nécessaire. De plus en plus, à l’image de GE Aviation, les entreprises du secteur n’hésitent pas à équiper les avions de pièces imprimées en 3D. Si pour le moment, les pièces imprimées en 3D ont la majorité du temps pour objectif de servir de prototypes, à l’avenir de plus en plus de pièces finales seront construites grâce à la fabrication additive. Ci-dessous, GE Aviation, revient sur la conception d’un ventilateur imprimé en 3D :

TOP 3 : L’évolution du procédé FDM : Il y a un peu plus de 30 ans maintenant, Scott Crump, co-fondateur de Stratasys, développait la première imprimante 3D FDM. Et depuis, la technologie a parcouru un long chemin. En réalité, de nombreuses personnes ont déjà utilisé ou tout simplement vu une pièce imprimée en 3D. Des appareils électroménagers Whirlpool aux pièces de voiture qui trouvent leur genèse dans des prototypes imprimés en 3D, la fabrication additive et le procédé FDM se sont aujourd’hui installés dans nos quotidiens :

TOP 4 : La Fuse 1+ 30W : Cylaos, un revendeur français d’imprimantes 3D, vous présente la dernière imprimante 3D de Formlabs, la Fuse 1+ 30W. Imaginée pour avoir un rendement maximum et minimiser les déchets, la machine est dotée d’une vitesse d’impression lui permettant de réduire considérablement les temps de production. Version améliorée de la Fuse 1+, elle intègre comme son nom l’indique un laser de 3OW qui permet à la machine de prendre en charge des matériaux techniques. Par exemple, elle est capable de produire des pièces légères et solides à partir de nylon 11 CF renforcé en fibre de carbone :

TOP 5 : La liberté de design en fabrication additive : Le 28 juin dernier, 3Dnatives organisait le salon virtuel ADDITIV design, l’occasion de de comprendre en quoi la phase de conception est clé dans le workflow de la fabrication additive. Lors d’une table-ronde, la SNCF, Alstom et Decathlon sont venus présenter les avantages offerts par la fabrication additive en termes de liberté de design. Ensemble, ils reviennent sur les spécificités de conception liées à l’impression 3D et sur les enjeux de cette étape si particulière :

Que pensez-vous des différentes applications de Formlabs ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks