menu

Quelles sont les applications de l’impression 3D dans le sport ?

Publié le 4 mars 2021 par Mélanie R.
sport impression 3D

Vous le savez, les technologies d’impression 3D sont de plus en plus utilisées dans une variété d’industries, de l’aérospatiale au médical en passant par la construction, la mode ou l’automobile. On les retrouve également dans le domaine du sport, et ce quel que soit celui qu’on pratique. L’utilisation de l’impression 3D dans le monde du sport ne se limite pas aux sports isolés. Au contraire, des planches de surf aux clubs de golf en passant par des runnings ou des chaussures de ski, il y en a pour presque tous les niveaux, que vous soyez un amateur ou un professionnel. Le plus souvent, la fabrication additive est employée pour fabriquer des équipements de protection car elle permet de les personnaliser à chaque athlète, lui apportant davantage de confort et un maximum de performances. On vous invite à regarder quelles sont les applications de l’impression 3D dans le sport, la liste n’étant pas exhaustive.

Denise Schindler et sa prothèse imprimée en 3D

L’importance des technologies d’impression 3D et leur progression dans l’industrie du sport ont été largement souligné lors des Jeux paralympiques d’été de 2016. Denise Schindler, une cycliste allemande de compétition, a réussi à décrocher une médaille d’argent et de bronze dans les catégories contre-la-montre individuel et course sur route, respectivement, aux Jeux paralympiques de 2016 à Rio – et elle l’a fait avec une prothèse imprimée en 3D ! En collaboration avec l’éditeur de logiciels Autodesk et le fabricant de prothèses Reha-Technik Wellmer, elle a mis au point un procédé permettant de mesurer et de modéliser numériquement le membre résiduel grâce à un balayage laser. La prothèse a ainsi pu être imprimée en 3D. Denise travaille désormais avec la plate-forme en ligne Mecuris qui permet d’imprimer une variété de prothèses en 3D. Avec son prothésiste, Denise peut concevoir le pied exactement comme elle le souhaite.

Denise Schindler travaille avec la plate-forme Mecuris

La chaussure de sport 4D Fusio d’Adidas

Le secteur de la chaussure bénéficie de plus en plus des avantages de la fabrication additive, notamment en termes de personnalisation, que ce soit pour des chaussures de créateurs ou des articles de sport. On voulait vous présenter la toute dernière basket d’Adidas, la 4D Fusio, sortie en janvier 2021. La semelle intermédiaire est imprimée en 3D sur une machine résine Carbon et pour la première fois, l’équipementier allemand a choisi une impression bicolore. La technologie Digital Light Synthesis permet  à la marque aux trois bandes d’imaginer une structure lattice, apportant confort, style et performance.

La semelle intermédiaire de la 4D Fusio mélange deux couleurs (crédits photo : Adidas)

Superstrata et ses vélos imprimés en 3D

Si vous êtes un fan de cyclisme, le concept proposé par l’entreprise Superstrata devrait vous plaire ! Elle a en effet imaginé un vélo monocoque en carbone, le tout imprimé en 3D via la machine composite d’Arevo. Entièrement adapté à la morphologie du cycliste, le cadre est conçu avec de la fibre de carbone, un matériau réputé pour sa légèreté et sa résistance. Le vélo est ainsi plus facile à manipuler : l’entreprise affirme que le châssis pèse moins de 2 bouteilles d’eau ou plus exactement 1,3 kg. Pour l’instant, deux versions sont disponibles, dont une électrique.

Superstrata propose des monocoques imprimées en 3D (crédits photo : Superstrata)

Les casques SpeedFlex Precision Diamond de Riddell

La sécurité est un élément clé lorsqu’il s’agit de casques, d’autant plus lorsqu’on pratique un sport de haut niveau comme le football américain. C’est pourquoi Riddell et le fabricant Carbon se sont associés pour créer le casque Riddell SpeedFlex Precision Diamond, qui comporte la toute première doublure de casque de football imprimée en 3D. Actuellement classé parmi les casques les plus performants de la NFL, le casque est doté d’une doublure en treillis imprimée en 3D, fabriquée à l’aide de la technologie Digital Light Synthesis™ (DLS™) de Carbon. L’efficacité de ce casque tient en partie au fait qu’il utilise le procédé de balayage de la tête et d’ajustement du casque Precision-Fit de Riddell pour créer une doublure de casque personnalisé qui épouse précisément les contours de la tête de l’athlète. Le projet est passé du stade du prototype à la production en série avec l’aide d’OECHSLER qui a produit et livré des milliers de pièces à Riddell en utilisant plus de 150 imprimantes Carbon L1 sur trois continents.

sport impression 3D

La doublure du casque

Athletics 3D et ses crosses de biathlon

Jeune pousse française, Athletics 3D fabrique aujourd’hui des crosses de biathlon grâce aux technologies 3D. Entièrement réalisées sur-mesure, elles sont plus adaptées aux sportifs quel que soit leur niveau (professionnel, intermédiaire, débutant). La startup a notamment accompagné le champion Martin Fourcade ou encore Emilien Jacquelin dans la création de leur crosse personnalisée. Sachez que vous pouvez également acheter directement en ligne quelques pièces détachées comme un stabilisateur, des pièces pour alléger le rechargement, une plaque de couche, etc. Athletics 3D utilise des machines FDM Zortrax.

Athletics 3D imprime des crosses de biathlon pour des athlètes de haut niveau (crédits photo : Athletics 3D)

WYVE propose des planches de surf plus écologiques

Le surf est l’un des sports dans lesquels l’impression 3D joue un rôle clé. Il y a un an, nous avons rencontré l’équipe de WYVE, une startup française qui se consacre au développement de planches de surf par fabrication additive. La particularité de ce projet réside dans le processus de production des planches car, en plus d’être personnalisables, elles présentent un design transparent très original. L’entreprise affirme qu’elle produit ses planches à partir de déchets plastiques recyclés, ce qui, grâce aux technologies 3D, offre à l’utilisateur une solution plus optimale et plus résistante. Une façon originale de combiner écologie et innovation dans un même projet ; l’impression 3D, dans ce cas-ci FDM, permet  à l’entreprise de produire beaucoup moins de déchets.

Les planches de surf WYVE sont imprimées en 3D

HEXR propose des casques sûrs imprimés en 3D

De nombreux casques de vélo sont en grande partie fabriqués en mousse, ce qui n’offre en fait pas autant de sécurité que possible en cas de chute. Jamie Cook, co-fondateur et PDG de HEXR, partage ce sentiment. Et c’est exactement pour cela qu’il a lancé HEXR, un nouveau type de casque en polyamide 11 (PA11) imprimé en 3D pour offrir plus de protection. Les casques sont personnalisés et peuvent être adaptés au cycliste grâce à un scan 3D de la forme de la tête, ce qui permet d’obtenir un confort optimal. HEXR fournit même une application qui peut être utilisée pour essayer des casques. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un chapeau bien ajusté et d’un ami pour vous aider à scanner.

sport impression 3D

Les casques imprimés en 3D HEXR offrent davantage de sécurité (crédits photo : HEXR)

Le club de golf KING Supersport-35

Le KING Supersport-35 est un club de golf imprimé en 3D, fabriqué en acier inoxydable 316 par cob en partenariat avec HP et SIK golf. Son corps imprimé en 3D et sa conception en treillis lui garantissent un poids optimal. Grâce à la technologie SIK Face, le putter est capable de produire le coup le plus constant et le plus précis à chaque utilisation du putter. Créé à l’aide de la technologie HP Metal Jet, le tout premier club imprimé en 3D de Cobra Golf est certainement un must-have pour tous les golfeurs.

Guardlab et ses protège-dents personnalisés

Guardlab est une société nord-américaine qui se consacre à la fabrication additive de protège-dents pour les athlètes dans divers domaines (boxe, football, hockey, etc.). Ils ont différentes variétés de modèles allant du faible contact, à l’entraînement ou au contact élevé. Pour cela, ils utilisent un scanner 3D qui leur permet d’obtenir un modèle tridimensionnel de la mâchoire de l’athlète. Ces données précises aident à l’élaboration du portège-dents, toujours en fonction du degré de protection nécessaire contre l’impact des coups. Une fois le modèle 3D obtenu, la personne pourra le personnaliser selon ses envies.

Voitures de course Chevrolet avec pièces imprimées en 3D

En 2020, Chevrolet a annoncé qu’en octobre, ses voitures de course intégrant des pièces imprimées en 3D avaient parcouru environ 130 000 km au cours de la saison. Le constructeur automobile s’est inspiré de sa société mère, General Motors, et utilise de plus en plus la fabrication additive au cœur de son développement, tant dans les phases de prototypage que de production finale. Rien qu’en 2020, deux nouvelles Corvette sont entrées en piste, chacune avec 75 pièces imprimées en 3D, dont des réservoirs d’huile, des entrées et des bouchons de réservoir de carburant, des boîtes de refroidissement pour les conducteurs et des systèmes d’hydratation intégrés. Les équipes de course de la marque – Corvette, INDYCAR, NASCAR Camaro et Silverado – ont conduit les véhicules, prouvant ainsi leur durabilité. Les deux nouvelles Corvette C8.4 ont parcouru 14 500 km en sept courses.

Chevrolet a misé sur la fabrication additive pour ses voitures de course

L’impression 3D et le hockey sur glace

CCM Hockey et Carbon ont travaillé ensemble pour révolutionner la conception des casques de hockey, inchangée au cours des 50 dernières années. En utilisant la technologie Carbon Digital Light Synthesis™ (DLS™) et le Nest Tech de CCM Hockey, les entreprises ont créé le premier casque imprimé en 3D certifié par la LNH, le Super Tacks X avec NEST Tech. Selon les entreprises, la doublure en treillis imprimée numériquement offre une respirabilité supérieure, un confort et une protection supplémentaires, et est entièrement personnalisée pour s’adapter à la tête de l’athlète. Le casque sur mesure sera disponible pour tous les joueurs de la LNH avant la saison 2021, bien qu’en 2020, trois joueurs professionnels de la LNH, Austin Matthews et John Taveres des Maple Leafs de Toronto et Seth Jons des Blue Jackets de Columbus, ont joué avec le casque. CCM lancera au printemps 2021 un casque de détail imprimé en 3D pour ses clients

sport impression 3D

La doublure du casque est imprimée en 3D

De l’impression 3D dans les montagnes

On  reste dans l’univers du froid et de la neige pour vous présenter le projet de Tailored Fits. Quand il s’agit de chaussures de ski, les skieurs sont souvent obligés de choisir entre la haute performance et le confort ; des chaussures trop larges par exemple, bien que plus confortables, ne peuvent pas offrir le même degré de contrôle. Grâce à des technologies d’impression 3D de pointe, Tailored Fits a développé des chaussures de ski qui allient confort et performance. Grâce à la technologie de mesure par scanner 3D, Tailored Fits est capable d’imprimer en 3D un chausson intérieur spécifique à l’individu, assurant une transmission directe de la puissance. De plus, la conception sans boucle garantit la circulation sanguine, ce qui permet à l’utilisateur non seulement de mieux sentir les pistes, mais aussi de ne plus avoir froid aux orteils !

Un masque de protection pour les joueurs

Cavendish Imaging est une société basée à Londres qui produit des masques afin de permettre aux athlètes qui ont subi des blessures au visage, comme une fracture du nez, de continuer à faire du sport. Grâce à un logiciel 3D, la société est en mesure de scanner le visage de l’athlète et de créer un modèle sur lequel un masque de protection personnalisé peut être imprimé en 3D. Cette innovation réduit la période d’inactivité liée à une blessure, et permet également de prévenir d’autres dommages à la blessure pendant qu’elle guérit. Le masque a été utilisé par plusieurs joueurs de football et de rugby professionnels, dont leur premier client et ancien capitaine de Chelsea, John Terry, ainsi que Sergio Ramos.

Sergio Ramos et le masque imprimé en 3D

Que pensez-vous de l’utilisation de l’impression 3D dans le sport ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Les 2 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] d’avance sur les autres concurrents avec une vitesse moyenne de 44,7 km/h. Une victoire pleine de promesses pour l’impression 3D […]

  2. […] a permis à l’industrie du sport de développer de nombreux produits innovants au cours de cette dernière année. Elle fait encore ses preuves et cette fois-ci, c’est sur le parcours de golf qu’elle […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK