menu

Des toiles de grands maîtres répliquées en 3D

Publié le 24 juin 2016 par Alex M.
Verus Art

Fruit d’un partenariat entre les sociétés Larson-Juhl, Arius 3D et OCÉ, le programme Verus Art combine numérisation 3D et impression en relief pour répliquer les toiles des plus grands peintres avec une qualité à s’y méprendre.

Verus Art cible aussi bien les particuliers qui souhaitent acquérir des copies conformes de maîtres, mais aussi les musées ou les écoles, afin d’éduquer le plus grand nombre en permettant de toucher et de ressentir la surface travaillée. Une manière de découvrir ou redécouvrir l’Art sous un nouvel angle.

Les nouvelles technologies au service de l’Art

Afin de lancer la reproduction, une première étape de digitalisation de l’oeuvre originale est initiée en accord avec les propriétaires du tableau.

Par le biais de scanners 3D, la technologie « mesure la surface de la peinture jusqu’à près de 10 microns, soit un dixième d’un cheveu humain, » explique Paul Lindhal, CEO d’Arius Technologies. Une étape minutieuse qui peut nécessiter près de 18 heures de travail afin d’acquérir l’ensemble des détails.

Les traits du peintre sont recréés de manière identique

Les traits du peintre sont recréés de manière identique

Dans un deuxième temps, le modèle 3D est envoyé à l’entreprise OCÉ en Hollande pour l’impression. La firme recourt alors à un procédé dénommé 2.5D Printing, que l’on vous présentait en novembre 2014. Cette technique vient projeter, passage après passage, une encre liquide depuis une tête d’impression afin de redonner le relief des traits originels du tableau.

« Pour la toute première fois, cette technologie de pointe permet de recréer aussi bien les véritables couleurs mais également la texture en trois dimensions des traits de pinceau de l’artiste avec une incroyable précision ».

article_verusart

Il vous faudra compter entre $1.000 et $8.000 pour acquérir une copie de « Iris » de Vincent Van Gogh

On retrouve ainsi « Iris » de Vincent Van Gogh mais aussi « La Mer Agitée » de Claude Monet parmi les premières oeuvres recréées par Verus Art. Un récent partenariat signé avec la National Gallery of Canada devrait également accroître les applications futures.

« Nous sommes excités par le futur car nous pensons que Verus Art pourra aider les gens à appréhender l’Art de manière plus significative. Par exemple, les personnes mal-voyantes pourront désormais voir, grâce au toucher, le travail du pinceau des grands maîtres » explique Paul Noble, Vice Président Business Development chez Larson-Juhl.

En vidéo, la présentation de Verus Art :

Plus d’informations sur le site de Verus Art ICI

Quel rôle pourrait avoir l’impression 3D dans l’Art ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you