menu

Les pièces imprimées en 3D par ThyssenKrupp sont homologuées pour le secteur maritime

Publié le 29 août 2019 par Mélanie R.

Le groupe de sidérurgie allemand ThyssenKrupp a obtenu la certification de ses pièces métalliques imprimées en 3D, une certification donnée par la société DNV GL, spécialisée notamment dans le secteur maritime. Cette homologation fait de ThyssenKrupp le premier producteur mondial de pièces imprimées en 3D pour applications maritimes à obtenir l’approbation de DNV GL, réputé dans l’industrie de l’impression 3D pour avoir fourni la première directive de classification adaptée aux besoins des industries maritime et pétrolière. Une bonne nouvelle pour la fabrication additive qui progresse peu à peu sur ce marché, affichant des résultats aussi bons, voire meilleurs, que via des procédés de production classiques. 

Le secteur maritime cherche également à tirer profit de la fabrication additive, comme toute autre industrie telle que l’aérospatial ou l’automobile. Grâce aux technologies 3D, il est possible de concevoir des pièces détachées directement sur un bateau, un point particulièrement intéressant pour toutes les missions de longue durée. Elles servent également à produire des pièces finales – on pense à cette hélice de bateau imprimée en 3D par le RAMLAB et rapidement homologuée. Cette certification est justement importante pour ce marché car elle garantit que les pièces conçues par fabrication additive sont aussi solides que celles produites traditionnellement. 

thyssenkrupp

L’homologation obtenue par ThyssenKrupp concerne principalement l’impression 3D et le traitement des aciers inoxydables austénitiques qui présentent une grande stabilité structurale. Les caractéristiques chimiques et physiques des matériaux auraient été testées et approuvées dans le cadre de la norme EN 10204. Dr Luis Alejandro Orellano, directeur de l’exploitation de thyssenkrupp Marine Systems, ajoute : “Nous sommes ravis de voir qu’avec le TechCenter Additive Manufacturing de ThyssenKrupp, nous avons maintenant un partenaire certifié qui peut fournir à ThyssenKrupp Marine Systems des pièces imprimées en 3D qui répondent à nos attentes élevées et à celles de nos clients. Ensemble, nous apportons des solutions innovantes à nos sous-marins et navires, établissant de nouvelles normes pour la marine de demain.” On imagine donc que ces pièces homologuées seront intégrées à des bateaux, sous-marins et autres navires, permettant à l’entreprise allemande de réduire ses délais de production et ses coûts de fabrication. 

Le groupe allemand poursuit donc ses progrès dans l’impression 3D après l’ouverture de son centre en Allemagne fin 2017. Doté des solutions d’impression 3D métal et SLS d’EOS, il pourra proposer des pièces complexes plus facilement. Geir Dugstad, directeur de la classification des navires et directeur technique de DNV GL – Maritime, conclut : « La fabrication additive aura un impact significatif sur la future chaîne de valeur maritime. Produire des composants qui ont le même niveau de qualité que les pièces de fabrication conventionnelle et qui répondent aux exigences de la classe est clé. Chez DNV GL, nous sommes très heureux de certifier que le TechCenter Additive Manufacturing a démontré sa capacité à produire de manière fiable des matériaux métalliques en utilisant la fabrication additive. C’est la première fois que DNV GL décerne son certificat d’agrément de constructeur. Je tiens à féliciter ThyssenKrupp pour cet exploit. » Vous pouvez retrouver plus d’informations ICI.

thyssenkrupp

Que pensez-vous de l’homologation accordée à ThyssenKrupp ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you