menu

Thingiverse, la plate-forme pour télécharger gratuitement des fichiers 3D

Publié le 8 novembre 2021 par Mélanie W.
thingiverse

Si vous êtes un adepte de la fabrication additive et de l’impression 3D, vous avez déjà entendu parler de Thingiverse. C’est une plate-forme en ligne sur laquelle on trouve des millions de fichiers 3D, conçus par une communauté d’utilisateurs de plus en plus large. Ces modèles sont exportables au format STL, vous permettant de les imprimer très facilement, et sont généralement protégés par des licences de type Creative Commons. Thingiverse fait sans doute partie des sites les plus importants de partage de fichiers sur le marché de l’impression 3D, marqué par une interaction forte entre ses utilisateurs qui peuvent aimer, commenter et décrire les modèles 3D. De plus, la plate-forme doit également sa popularité à son entière gratuité. Disponible en libre accès sur Internet, Thingiverse est aujourd’hui utilisée par de nombreux passionnés et amateurs d’impression 3D. 

Thingiverse a été créé en novembre 2008 par Zach Smith, en partenariat avec le fabricant d’imprimantes 3D FDM MakerBot, racheté en 2013 par le géant Stratasys. Pendant toutes ces années, le site a acquis des millions de fichiers, que ce soit des gadgets, des outils, des pièces détachées ou encore des jouets et des figurines. Il faut savoir que Thingiverse n’est pas exclusivement réservé au marché de la fabrication additive : d’autres techniques de conception peuvent être utilisées pour créer les modèles téléchargés. C’est d’ailleurs pour cela que la plate-forme est notamment employée par les makers et bricoleurs en tout genre. Mais réduire la communauté de Thingiverse aux adeptes du DIY serait une erreur. La plate-forme propose par exemple une partie dédiée à l’éducation et à la jeunesse sur son site. Dans cette catégorie, plusieurs projets visant à former les novices en matière d’impression 3D sont disponibles, et ce, quel que soit l’âge de l’utilisateur. De l’école primaire à l’université, un large panel de formation est mis à disposition. 

La plate-forme Thingiverse est totalement gratuite

Comment fonctionne la plate-forme gratuite ?

Afin d’accéder aux fonctionnalités de cette base de données, il faut créer un compte – tout est gratuit. L’internaute pourra alors sauvegarder ses fichiers 3D, organiser ses designs, ajouter des favoris et télécharger simplement les modèles qu’il souhaite fabriquer. Sur chaque fichier 3D, on peut retrouver des photos de la pièce finale, des conseils d’impression (température d’extrusion utilisée, plateau, vitesse d’impression, etc.), le modèle de l’imprimante 3D employée : tout a été pensé pour faciliter la tâche à la communauté finalement. Et afin de simplifier au maximum le processus, pour la majorité des projets, les créateurs des modèles 3D précisent les étapes à suivre afin que l’impression se déroule sans accroc. 

Thingiverse est divisé en plusieurs catégories qui devraient à priori faciliter la recherche : impression 3D, art, mode, gadgets, passe-temps, articles ménagers, apprentissage, modèles, outils, jouets et jeux. On aura toutefois tendance à dire que, même si le site est organisé et qu’il dispose d’une barre de recherche, il n’est pas toujours évident de trouver vraiment ce que l’on cherche. Les différents modèles sont parfois mal référencés voire défectueux et lors d’une recherche, l’on peut se retrouver face à des fichiers qui ne sont pas relatifs à la demande ou qui sont tout simplement déficients.

Des modèles plus ou moins complexes sont proposés (crédits photo : Thingiverse)

Thingiverse, une plate-forme trop ouverte ?

Dès sa création, le côté open source de Thingiverse était un point mis en avant : n’importe qui peut déposer ses fichiers 3D et n’importe qui peut les télécharger sous réserve qu’il respecte les licences lorsque celles-ci sont indiquées. Sur le principe, c’est plutôt une bonne nouvelle car cela invite au partage, à la créativité, etc. mais finalement, il n’y a aucun contrôle du fichier déposé et de sa qualité. Comment savoir s’il est réellement imprimable en 3D ? De plus, Thingiverse abrite près de 1 700 000 modèles 3D ce qui ne rend pas le choix facile quant au téléchargement d’un fichier. Et logiquement, parmi cette importante base de fichiers, on retrouve de très nombreux doublons. Enfin, notez que le site n’est qu’en anglais ce qui peut représenter un frein pour certains utilisateurs.

Thingiverse reste la plus grande base de données et satisfait des millions d’utilisateurs à l’heure actuelle ; sachez qu’il existe d’autres alternatives pour télécharger des fichiers 3D comme Cults, MyMiniFactory ou YouMagine. Toutes ne seront pas entièrement gratuites mais cela vous permettra de comparer ce qui existe sur le marché !

La requête « pen holder » a plus de 2 600 résultats

Rendez-vous sur la plate-forme Thingiverse pour commencer à trouver vos modèles 3D préférés !

Utilisez-vous Thingiverse ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Les 4 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Francois Bujold dit :

    Nouvelle plateforme?? toujours aussi déficiente en termes de performances…

  2. Xavier dit :

    Je m’interroge sur la complaisance de cet article. Le problème avec thingiverse n’a jamais été la présence de doublons ou la qualité des modèles, mais les énormes problèmes de performances qui rendent le site presque inaccessible plusieurs heures par jour.
    Et ne parlons pas des bus lors de la publication de modèles.
    Ça ferait mauvais genre de critiquer un annonceur !?

  3. gabillard dit :

    je débute

  4. touta dit :

    je débute mrci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks