menu

The Element, l’objet connecté qu’il manquait à votre imprimante 3D

Publié le 30 janvier 2015 par Jean-Marie Laly

Cela risque d’être difficile à admettre pour les plus avertis, mais tant que la modélisation 3D et l’ensemble du processus d’impression 3D ne seront pas réalisables par nos grands-parents les plus réfractaires à la technologie, l’impression 3D demeurera restreinte à une population d’initiés !

Mais tout ceci est sans compter sur la startup Printr, basée en Hollande, qui s’attaque à ce problème de bout en bout et de manière plutôt disruptive. La promesse est alléchante, et la campagne lancée mercredi sur Kickstarter aussi.

"The Element", le silex à connecter à son imprimante 3D

The Element, la box à connecter à son imprimante 3D

The Element est un petit boitier à connecter à son imprimante 3D qui permettra de la piloter depuis une plateforme en ligne dénommée Formide, et sur laquelle vous pourrez gérer toute la phase amont de la création et de la préparation des fichiers 3D.

Cette box en forme de silex, littéralement ‘l’élément’, se veut être le maillon manquant de la chaîne. Il se branche sur l’imprimante via un port USB et se connecte en WiFi à la plateforme Formide, accessible alors depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Encore plus ambitieux que le ShareBox3D dont nous vous parlions peu après le CES, l’utilisateur pourra réaliser d’une seule traite l’import de fichiers ou la création, la réparation des fichiers, le slicing et l’impression. Formide assure que « tout ce qui sera sur la plateforme sera imprimable », évitant ainsi l’écueil des objets attrayants mais quasi impossible à imprimer en 3D.

Formide, la plateforme de gestion de votre imprimante 3D

Formide, la plateforme de gestion de votre imprimante 3D

Autre élément intéressant, la plateforme permettra à ceux qui le souhaitent de créer leurs propres applications de personnalisation de design 3D. On attend de voir les idées qui vont en sortir, c’est en tous cas une très belle promesse pour les utilisateurs.

The Element sera disponible à partir du mois de juillet pour un prix d’environ 125€, et sera compatible avec la majorité des imprimantes 3D du marché (Ultimaker, Makerbot, Leapfrog, Printrbot, …).

Pour ceux qui veulent supporter le projet sur Kickstarter c’est par ICI. En moins d’une journée, la campagne a réussi à lever 17 000€ de la part de 100 backers pour un objectif de levée de 100 000€. Il vous reste jusqu’au 27 février pour contribuer au projet. La présentation en vidéo :

article_formide

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook Twitter Google+ ou LinkedIn

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. 3d-couverte dit :

    Mouais, ça sent la grosse plateforme propriétaire qui au final ne fera pas grand chose de plus qu’un Raspberry Pi avec OctoPrint

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK