menu

La construction du logement durable TECLA est terminée

Publié le 22 avril 2021 par Philippe G.

Deux ans après avoir annoncé leur projet de logement durable, le fabricant d’imprimantes 3D italien WASP et Mario Cucinella Architects ont terminé la construction du bâtiment. Baptisé TECLA, le logement a entièrement été imprimé en 3D à partir de terre crue, une terre ayant subi peu de transformation. Conçu pour répondre à la crise climatique en proposant un logement à faible émission de carbone, le bâtiment  est situé à Massa Lombarda, près de Ravenne en Italie. Un concept novateur et écologique qui a abouti, et qui pourrait vite devenir une alternative aux constructions traditionnelles. Car si voir un tel projet s’achever est pour le moment assez rare, les initiatives visant à créer des logements plus écologiques grâce à l’impression 3D se multiplient. 

Le fondateur de WASP et Mario Cucinella expliquent  que TECLA a été construit pour trouver une solution à l’urgence mondiale en matière de logement et pour lutter contre l’urgence climatique par la création de maisons durables. Pour parvenir à construire le logement, les deux entreprises ont eu recours à des matériaux anciens et à des technologies innovantes. Une prouesse dont se félicite Mario Cucinella. « Nous aimons penser que TECLA est le début d’une nouvelle histoire. Il serait vraiment extraordinaire de façonner l’avenir en transformant ce matériau ancien avec les technologies dont nous disposons aujourd’hui. L’esthétique de cette maison est le résultat d’un effort technique et matériel ; il ne s’agissait pas d’une approche uniquement esthétique. C’est une forme honnête, une forme sincère« . 

tecla

Le logement durable TECLA’ (Crédits photo: Iago Corazza)

Quand architecture et impression 3D s’associent

Le projet TECLA a pu être réalisé grâce au partenariat entre Mario Cucinella Architects et WASP. Cette association a permis de combiner technologies anciennes et nouvelles, et de créer un logement en faveur du développement durable. Largement inspiré des maisons anciennes aux structures incurvées et aux formes atypiques, TECLA a cependant vu le jour grâce aux nouvelles technologies. L’utilisation de l‘imprimante 3D Crane WASP, à la pointe de la technologie, en est la parfaite illustration. Le système d’impression 3D est composée d’un module de base, disposant d’un volume d’impression de 6,60 mètres de diamètre sur 3 mètres de hauteur, et peut être améliorée par l’ajout de bras robotisés.

Maintenant que la première maison TECLA est terminée, Massimo Moretti, le fondateur de WASP envisage un avenir radieux pour la construction de logements durables et accessibles à tous : ‘ »TECLA montre qu’une maison belle, saine et durable peut être construite par une machine, en donnant les informations essentielles à la matière première locale. TECLA est le doigt qui pointe vers la Lune. La Lune est la maison, comme un droit de naissance, pour tout le monde sur la planète. À partir de TECLA, cela devient possible. »

tecla

Crédits photo: Iago Corazza

Pourriez-vous vivre dans une maison imprimée en 3D ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Photo de couverture : Massimo Moretti and Mario Cucinella Tecla 3D printed house WASP + MCA

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D