menu

Tatyana Bulgakova, l’autodidacte de l’impression 3D

Publié le 2 décembre 2015 par Cults

_______1_11_22Tatyana Bulgakova (sous son nom d’artiste Tanya Akinora) est une médecin ukrainienne, tombée il y a peu de temps dans le monde de l’impression 3D. Elle a fait l’acquisition d’une imprimante 3D il y a un an et demi pour un usage purement domestique et depuis elle ne peut plus s’en passer !

« Après m’être auto-formée sur des logiciels de modélisation et avoir parfaitement calibré mon imprimante, je me suis mise à dessiner et imprimer des petits objets du quotidien (porte-serviettes, bougeoirs, pendentifs…). Et désormais je suis très heureuse de voir mes petits enfants jouer avec mes modèles, j’offre des cadeaux imprimés en 3D à chaque fois que je vois mes amis. »

Capture d’écran 2015-11-27 à 11.58.10

Capture d’écran 2015-11-27 à 11.58.18

Lorsqu’on lui demande d’où lui vient son inspiration, elle est catégorique et répond que ses idées de modélisation sont toutes issues de sa vie quotidienne, des choses qui l’entourent.

« Mes porte-serviettes par exemple sont inspirés de la forme des plantes qui j’ai chez moi. J’ai également créé un petit bol permettant à mon écureuil Kuzya de boire de l’eau et de manger ses graines, il a eu l’air d’apprécier ! »

Capture d’écran 2015-11-27 à 12.00.07

Capture d’écran 2015-11-27 à 12.03.06

Pour ce qui est de la modélisation, elle s’est formée sur 123D Design d’Autodesk dont elle apprécie l’efficacité et la facilité d’utilisation. Pour réaliser ses impressions 3D elle dispose d’une imprimante 3D Prusa i3.

« Mon imprimante a été montée par un ami à moi, elle fonctionne très bien, mais je suis tout de même en train de chercher à m’en procurer une nouvelle. J’imprime en ABS avec un remplissage allant de 15% à 25%. En ce moment j’aime beaucoup changer de couleur durant l’impression, cela donne un résultat fascinant je trouve, notamment sur des vases. »

Capture d’écran 2015-11-27 à 12.04.13

Capture d’écran 2015-11-27 à 12.04.21

Pour Tatyana, il est très difficile de choisir sa création favorite, car elles représentent toutes beaucoup de temps de réflexion, de modélisation et d’impression. Cela dit, elle a une petite préférence pour sa version plastique du Google Cardboard.

« Ce que j’aime particulièrement dans ma version du Google Cardboard c’est que la communauté 3D l’a énormément commenté. Cela m’a incité à faire de nombreuses améliorations sur mon design et ce n’est pas encore terminé. En effet, je suis actuellement en train de travailler sur une nouvelle version qui s’adapte aux smartphones plus grands. »

Capture d’écran 2015-11-27 à 12.09.16

Vous pouvez télécharger les créations de Tanya Akinora sur la plateforme Cults ICI.

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook Twitter Google+ ou LinkedIn

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] Roux, co-fondatrice du FacLab de Gennevilliers, de l’architecte Neri Oxman, des designers Tatyana Bulgakova, Sonia Verdu ou Tanya Wiesner, de Meg Whitman CEO de Hewlett-Packard, Nora Touré de Sculpteo (qui […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you