menu

#TALK3D : Rencontre avec Ric Fulop, CEO de Desktop Metal

Publié le 29 octobre 2019 par Mélanie R.
talk3D

Depuis sa création, la société Desktop Metal a fait beaucoup de bruit dans le monde de l’impression 3D et de la fabrication au sens large. Fondée en octobre 2015, la société conçoit, fabrique et commercialise des systèmes de fabrication additive métal qui révolutionnent la production de pièces métalliques complexes. Au cours des quatre dernières années, Desktop Metal a levé un montant impressionnant de 438 millions de dollars et a fait de l’oeil à des investisseurs comme Google, BMW et Ford. Nous avons donc réalisé notre première interview #TALK3D avec Ric Fulop, le co-fondateur et CEO de cette entreprise américaine, afin d’en savoir plus sur ses activités, ses ambitions et ses projets !

Une brève histoire de Desktop Metal

Desktop Metal a donc été fondée en 2015 avec une mission : rendre l’impression 3D métal accessible aux équipes d’ingénierie. En d’autres termes, l’objectif de la société était de développer un processus d’impression 3D métal qui soit rapide et suffisamment petit pour intégrer des environnements de bureau. Tout a débuté en 2013, lorsque Ric Fulop a commencé à collaborer avec des experts de renommée mondiale en science des matériaux, en ingénierie et en fabrication additive. Pendant deux ans, ils ont mis au point de nombreuses inventions indépendantes pour former la base de la technologie de Desktop Metal telle que nous la connaissons aujourd’hui.

talk3D

La Studio System est l’une des solutions d’impression 3D de Desktop Metal

Sept personnes ont alors participé à la création de Desktop Metal : Ric Fulop, Jonah Myerberg, Rick Chin, Yet-Ming Chiang, Ely Sachs, Chris Schuch et A. John Hart. Dès son lancement, la société reçu un financement de démarrage de 14 millions de dollars. Un an plus tard, elle développait des prototypes fonctionnels de ses produits. Après deux années de recherche et développement – en avril 2017 – Desktop Metal a été en mesure de révéler au public deux systèmes d’impression 3D en métal distincts : le Studio System et le Production System. Desktop Metal a commencé à expédier la première fin 2017 et le Production System en 2019.

Comment Desktop Metal réinvente-t-il l’impression 3D métal ?

Studio System est une solution pensée pour les ingénieurs et les petites séries, parfaitement adaptée à un environnement de bureau. L’imprimante 3D, qui crée des pièces à partir de tiges métalliques composées d’une poudre métallique mélangée à une cire et à un liant polymère, est accompagnée d’un poste de déliantage qui vient retirer tout le liant avant l’étape de frittage réalisée dans un four adapté – celui-ci vient densifier les objets à l’aide de procédés thermiques. Contrairement à d’autres solutions d’impression 3D métalliques, Studio System n’utilise ni lasers ni poudres non adhérentes ; elle ne nécessite ni d’équipements tiers ni d’installations spéciales – seulement une alimentation électrique et connexion Internet.

Enfin, la deuxième solution, Production System, est destinée aux fabricants et à l’impression à grande échelle. Il s’agit finalement d’un système de production de masse, basé sur la technologie Single Pass Jetting, 100 fois plus rapide que d’autres solutions du marché, pour permettre l’impression à grande échelle de pièces métalliques.

On vous invite donc à voir notre interview #TALK3D avec Ric Fulop qui vous expliquera – mieux que nous – les débuts de Desktop Metal, la technologie développée et ses futurs projets !

Que pensez-vous de notre interview #TALK3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK