menu

#TALK3D : Rencontre avec Artyom Yukhin, CEO d’Artec 3D

Publié le 21 avril 2020 par Mélanie R.
Artyom Yukhin

Basé au Luxembourg, Artec 3D développe des scanners 3D et des logiciels de numérisation 3D destinés à divers secteurs d’activité. La société a lancé sa technologie en 2007 et est aujourd’hui une entreprise leader dans le domaine des scanners 3D portables, facilement maniables à la main. Le fabricant couvre les besoins de tous les types d’utilisateurs, en commençant par sa solution la plus abordable Eva Lite, mais en proposant également des technologies plus avancées telles que le scanner Ray pour la numérisation à longue distance ou le scanner Micro pour obtenir une très haute précision. Nous avons souhaité en savoir plus sur l’entreprise et ses ambitions et c’est pourquoi nous avons rencontré son CEO, Artyom Yukhin. Pour notre troisième #TALK3D, nous avons pu en découvrir davantage sur l’importance de la numérisation 3D dans le secteur de la fabrication additive.

Artec 3D et sa solution de numérisation 3D professionnelle

Les scanners 3D sont utiles pour un certain nombre d’applications. Dans le secteur de la fabrication additive, grâce à la rétro-ingénierie, la technologie de numérisation 3D peut faciliter la modélisation d’une pièce, permettant de recueillir des données sur la forme et parfois, selon le scanner 3D, sur l’apparence (comme les couleurs). Elle vient donc améliorer le processus de conception, accélère et réduit les erreurs dans la collecte des données et permet également aux équipes de design et d’ingénierie de gagner du temps et de l’argent.

Artec 3D

La numérisation 3D peut reposer sur différentes technologies, les deux principales étant la technologie laser et la technologie de la lumière structurée. Artec 3D propose des scanners 3D basés sur ces deux technologies ; selon les applications, l’une est plus adaptée que l’autre. Par exemple, son scanner Eva, sans doute son produit le plus répandu sur le marché, repose sur la technologie de la lumière structurée qui est généralement utilisée pour les courtes distances et le balayage rapide. Leur solution Ray, quant à elle, est basée sur la technologie de scanner laser, qui est capable de fournir une grande précision sur une longue distance (jusqu’à 110 mètres).

Nous pourrions résumer la numérisation 3D comme étant essentiellement une méthode de collecte de données sur ce qui existe autour de nous. Une fois ces données recueillies, les applications sont très variées : rétro-ingénierie, conception et fabrication industrielles, soins de santé, science et éducation, art et design. Presque tous les secteurs d’activité utilisent des scanners 3D pour certaines applications. Aujourd’hui, certaines limites existent encore en termes d’objets pouvant être scannés, par exemple les objets brillants, réfléchissants ou transparents dont les données peuvent être difficiles à collecter. Néanmoins, en s’adressant à Artyom Yukhin, il nous a expliqué que la prochaine révolution concernera la manière dont nous utilisons les données que nous collectons. En d’autres termes, en introduisant de nouveaux outils qui permettront aux entreprises de comprendre les données, la numérisation 3D pourrait permettre d’obtenir beaucoup plus.

Notre rencontre avec Artyom Yukhin

Nous vous invitons à regarder notre #Talk3D : il vous permettra d’en savoir plus sur Artyom Yukhin, sur les projets d’Artec 3D, sa technologie et l’avenir de la numérisation 3D. Bonne vidéo !

Retrouvez notre dernier #TALK3D ICI.

Que pensez-vous de la technologie d’Artec 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you