menu

Des chercheurs impriment en 3D une table d’opération

Publié le 19 juillet 2022 par Philippe G.

Récemment, des chercheurs nord-américains des université du Michigan et de Western Ontario sont parvenus à imprimer en 3D une table d’opération. Destinée au corps médical, cette table a vocation à démontrer comment la fabrication additive peut venir en aide aux zones en pénuries de matériaux médicaux. Comme dans de nombreuses situations, la technologie a permis de construire une solution à partir de peu de matières, rapidement, et à un prix très bas. 

À travers cette nouvelle application, les scientifiques espèrent être en mesure d’aider les pays en proie à des manques d’appareils médicaux. Rien qu’en Amérique du Nord, le marché des tables d’opération a dépassé les 456 millions de dollars en 2021, et il y a fort à parier que ce chiffre continuera de croître dans les années à venir. Si ce chiffre parait très élevé il n’est cependant pas très surprenant lorsque l’on sait qu’une table chirurgicale peut coûter jusqu’à 250 000 $. Mais grâce à l’impression 3D, il pourrait bien que ce prix soit revu à la baisse dans les prochaines années. Les chercheurs expliquent que la table d’opération imprimée en 3D n’a coûté qu’environ 4 000 $. Joshua Pearce, l’un des scientifiques à l’origine du projet, revient sur les avantages de l’impression 3D : « La technologie médicale est absurdement chère. Une façon de contribuer à réduire les coûts est de permettre à tous les fabricants de construire ces appareils, de les vendre directement et d’intégrer certaines des innovations, comme l’utilisation des pièces imprimées en 3D. »

Le modèle 3D de la table d’opération. (Crédits photo : Western University)

Le processus d’impression de la table d’opération

Afin de fabriquer la table d’opération, les chercheurs expliquent avoir utilisé une imprimante 3D de bureau, mais ils ne précisent pas exactement quel modèle a été employé. Ils confient néanmoins n’avoir eu besoin que d’une dizaine de jours pour concevoir l’appareil. Dotée d’une hauteur ajustable de 90 cm à 1m16, la table intègre plusieurs éléments lui permettant de pivoter et de s’incliner. Des fonctions qui font de la table un appareil idéal pour les procédures chirurgicales générales, les actes orthopédiques ou encore les accouchements. 

Si plusieurs détails n’ont pas encore été dévoilés, comme les matériaux utilisées, la table d’opération des scientifiques américains pourrait bien à l’avenir inspirer de nombreux projets. M. Pearce conclut : « Il ne s’agit en aucun cas de la table d’opération finale. Je suis sûr que tout ingénieur digne de ce nom pourrait l’examiner et l’améliorer un peu, et c’est exactement ce qu’elle est censée faire : servir de point de départ à d’autres personnes. »

La table d’opération une fois l’impression terminée. (Crédits photo : Western University)

Que pensez-vous de la table d’opération imprimée en 3D par les scientifiques américains ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article et retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Master Sgt. Carlotta Holley

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks