menu

Volumic accélère l’impression 3D FDM avec la STREAM ULTRA

Publié le 26 avril 2018 par Mélanie R.
stream ultra

Le fabricant français d’imprimantes 3D Volumic lance sa toute nouvelle imprimante 3D, la STREAM ULTRA qui se veut plus rapide et plus performante que ses grandes sœurs. Après deux ans de recherche et une année de test, l’imprimante 100% française est désormais disponible à la vente et devrait offrir à tous les professionnels des pièces plus précises plus rapidement. Le français espère ainsi redéfinir le standard « vitesse et précision » du marché et repousser les limites de la technologie.

Depuis 4 ans, Volumic développe des imprimantes 3D de bureau, reposant sur la technologie de dépôt de matière fondue et s’appuyant sur le savoir-faire français. Quelques mois après le lancement de sa gamme Stream MK2 qui se voulait plus ergonomique et facile d’utilisation, Volumic s’est concentré sur les caractéristiques techniques de sa nouvelle machine, la STREAM ULTRA et notamment sur sa vitesse d’impression qui pourrait atteindre jusqu’à 300 mm/s.

Une imprimante 3D plus rapide

stream ultraStéphane Malaussena, co-fondateur de Volumic explique : « La priorité avec la STREAM ULTRA était de lever le principal frein rencontré par les professionnels, et auquel tout le monde s’était résigné : des durées d’impression trop longues en FDM. Aujourd’hui, avec une ULTRA, vous pouvez imprimer en moins d’une matinée, une pièce qui prenait une journée complète, et qui plus est, avec une meilleure précision et une plus grande compatibilité matériaux. » Une précision qui serait de 15 µm sur l’axe X/Y et d’un micron sur l’axe Z, avec une épaisseur de couche minimum de 1 µm. Le fabricant explique avoir augmenté la rigidité de la structure de la machine et la puissance des moteurs de guidage, offrant alors une répétabilité multipliée par 4 et donc une pièce plus nette, même à une vitesse élevée. La STREAM ULTRA serait également dotée d’un lit chauffant, d’une nouvelle tête d’impression en alliage de cuivre et d’un volume d’impression de 295 x 200 x 300 mm.

Concernant les matériaux, Volumic déclare avoir travaillé sur toute une gamme de profils d’impression entièrement préconfigurés pour que la plupart des filaments du marché puissent être utilisés sur sa nouvelle imprimante 3D. La marque française serait actuellement en train de mettre au point des profils plus adaptés pour les matériaux techniques comme le PEEK ou l’ULTEM, le but étant de favoriser l’utilisation de l’impression 3D à la française dans n’importe quelle industrie.

stream ultra

L’écran tactile de la Stream Ultra facilite l’usage de l’imprimante 3D

Gérard Luppino, co-fondateur de Volumic conclut : « Le savoir-faire, les compétences et la force d’innovation de la France dans l’impression 3D en font maintenant une nation à suivre qui porte fièrement la révolution 3D au cœur de l’industrie 4.0. Nous sommes heureux d’y contribuer activement et continuerons avec Volumic à repousser les limites de cette technologie. »

L’imprimante 3D STREAM ULTRA est dores et déjà disponible à la vente à 4990€ HT, licence Simplify3D comprise. Vous pouvez la commander sur le site de Volumic.

stream ultra

Que pensez-vous de cette nouvelle imprimante 3D française? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you