menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : Stratos, le nouveau logiciel de BCN3D

Publié le 25 juillet 2021 par Philippe G.
Stratos

Cette semaine, découvrez le dernier logiciel de BCN3D baptisé Stratos ! D’après le fabricant espagnol, ce slicer permet aux utilisateurs de gagner du temps, tout en réalisant des impressions 3D de qualité. Ensuite, 3Dnatives vous présente son dernier webinaire, dédié à la technologie Multi Jet Fusion et à la manière dont elle aide les bureaux de service afin d’augmenter leur production. Enfin, rendez-vous à Amsterdam, au coeur du Quartier Rouge, pour découvrir le pont imprimé en 3D en métal par l’entreprise MX3D. On vous souhaite en tout cas un très bon week-end à tous !

TOP 1 : Le logiciel Stratos de BCN3D : Récemment, la société espagnole BCN3D a annoncé le lancement de son nouveau logiciel d’impression 3D, le logiciel Stratos. C’est un logiciel de découpage destiné à la fabrication additive, conçue pour augmenter l’efficacité et la vitesse des utilisateurs, tout en assurant des impressions de haute qualité. Le logiciel, qui est gratuit, est compatible avec toutes les imprimantes BCN3D Sigma et Epsilon :

TOP 2 : Les bénéfices de la technologie d’HP : Jeudi dernier, 3Dnatives organisait un webinaire dédié à la technologie de HP, baptisée Multi Jet Fusion, et à la façon dont elle peut aider un service bureau à augmenter ses capacités de production. Et afin d’avoir un retour d’utilisateur concret, l’entreprise française Sculpteo est revenue sur des cas d’applications réalisés grâce à la technologie du fabricant américain. Animé par Mélanie Renard, Rédactrice en chef de 3Dnatives, ce webinaire a été une occasion de poser vos questions à Hervé Turchi, Account Manager France chez HP, mais aussi à Clément Moreau, co-fondateur et CEO de Sculpteo :

TOP 3 : Un pont imprimé en 3D à Amsterdam : Dans le centre ville d’Amsterdam, l’impression 3D s’invite ! Le 15 juillet dernier, la reine des Pays-Bas inaugurait un pont imprimé en 3D en métal au coeur de la capitale hollandaise. Situé dans le Quartier Rouge, le pont a été conçu par l’entreprise MX3D et grâce à la technologie WAAM (Wire Arc Additive Manufacturing). Au final, il aura fallu 6 ans à la société pour le construire et pas moins de 6 000 kilos d’acier ! Mesurant 12,2 mètres de long, 6,3 mètres de large et 2,1 mètres de haut, le pont est équipé de capteurs permettant de relever des informations sur le comportement des foules et l’impact du tourisme :

TOP 4 : Les écuries de Formule 1 et l’impression 3D : Dans le secteur de l’automobile, l’impression 3D est aujourd’hui utilisée par de nombreux professionnels. Et les écuries de Formule 1 font de même. Par exemple, en 2017, McLaren concluait un partenariat de 4 ans avec le fabricant Stratasys tandis que l’écurie Williams s’associait avec EOS en 2015. Ce coup-ci, c’est au tour d’Alfa Roméo de faire appel à la fabrication additive. L’équipe italienne a récemment annoncé un partenariat avec AM Solutions, pour le post-traitement de ses composants de voiture de course imprimés en 3D :

TOP 5 : Le Centre de fabrication additive de l’institut de Paris : Conçu et hébergé par ENSTA Paris et l’École Polytechnique, le Centre de fabrication additive est un laboratoire regroupant de nombreux équipements permettant d’imprimer des pièces en 3D. On y retrouve plusieurs types de technologie, à l’image du procédé BeAM qui, à l’aide d’une source laser à haute énergie et de poudre métallique, permet de créer des matériaux aux propriétés mécaniques élevées :

Que pensez-vous du logiciel Stratos de BCN3D ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : BCN3D

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you