menu

#Startup3D : Shapeshift 3D et sa plate-forme de personnalisation pour l’impression 3D

Publié le 5 octobre 2021 par Mélanie W.
Shapeshift 3D

Tout droit venue du Canada, Shapeshift 3D est une startup qui a développé une plate-forme intégrée permettant de personnaliser des équipements médicaux et sportifs. Elle facilite la transformation numérique vers l’impression 3D, du scan à l’impression. Sa solution logicielle est optimisée par intelligence artificielle et permet de personnaliser de façon optimale votre produit que ce soit une orthèse, une prothèse ou encore un casque de vélo. Concrètement, l’utilisateur charge son scan 3D sur la plate-forme, celle-ci le reconstruit et définit des points de repères ; le logiciel rectifie le fichier et le personnalise en termes de forme, de fonction et d’ajustement. Nous avons rencontré son fondateur et CEO, Jonathan Borduas, afin d’en savoir plus sur le fonctionnement de cette solution.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre lien avec la fabrication additive ?

J’ai découvert la fabrication additive lorsque je préparais mon baccalauréat en génie physique. Inspiré par le projet RepRap, j’étais l’un des premiers à avoir une imprimante 3D chez moi au Canada et je l’utilisais dans divers projets. Ce qui a alimenté ma passion, ce sont les nombreux avantages offerts : liberté de conception, rapidité de fabrication et possibilité de matérialiser sa créativité.

Jonathan Borduas, CEO de Shapeshift 3D

Je me considère comme un généraliste des sciences – mes intérêts et mes compétences sont vastes, et je souhaite avoir un impact sur la société de diverses manières. La fabrication additive est un merveilleux moyen d’y parvenir, car ses applications couvrent un immense éventail de disciplines et promettent de bouleverser la société dans son ensemble. Après avoir obtenu mon baccalauréat et réfléchi à ce que je voulais faire, je me suis dit que l’impression 3D me conviendrait parfaitement.

Comme je voyais le potentiel de cette technologie à entraîner un changement de paradigme dans la fabrication, j’ai alors réfléchi à la manière dont je pourrais améliorer l’industrie et faciliter son adoption massive.

En fin de compte, ce qui m’a attiré vers la fabrication additive, c’est son contraste avec les technologies de fabrication précédentes en ce qui concerne leur capacité à optimiser la fonctionnalité des produits en créant des structures et des mécanismes complexes, à créer des produits esthétiques, différenciés, uniques et adaptés au porteur – on touche ici à la fonction, à la forme et à l’ajustement.

3DN : Comment l’aventure Shapeshift 3D a-t-elle commencé ?

En 2014, j’ai lancé un cabinet de conseil en impression 3D et j’ai rapidement vu l’opportunité d’utiliser cette technologie pour la fabrication d’orthèses de genou. Notre équipe s’est rendue compte que le plus grand obstacle dans ce processus était le logiciel de personnalisation ; les outils de CAO sont excellents pour concevoir des bâtiments, des avions et autres, mais pas pour paramétrer le modèle afin de l’adapter à des formes organiques.

Le workflow de la plate-forme (crédits photo : Shapeshift 3D)

En travaillant dans le secteur de l’impression 3D, nous avons découvert l’existence de la « barrière des subtilités », c’est-à-dire la difficulté d’optimiser la fonction, la forme et l’ajustement sans compromis. Les coûts de l’adaptation sur mesure augmentent de façon exponentielle avec le niveau de détail, ce qui limite souvent la viabilité commerciale d’un produit – empêchant ainsi son plein potentiel. Le scénario idéal est d’avoir un produit qui est optimisé pour la fonctionnalité et la forme, tout en gardant l’ajustement personnalisé viable.

Nous avons réalisé que la CAO n’était pas la solution idéale et avons développé notre propre solution pour les orthèses de genou sur mesure. Nous nous sommes inspirés des capacités de morphing des algorithmes de jeux vidéo et les avons appliquées à notre situation. Nous l’avons ensuite associée à des contraintes d’ingénierie pour nous assurer que le résultat serait fonctionnel. Shapeshift 3D est une retombée de ce projet original ; nous l’appliquons maintenant à l’adaptation personnalisée d’un large éventail de projets décrits ci-dessous.

3DN : Comment la plate-forme fonctionne-t-elle ?

Notre plate-forme est hybride ; elle fonctionne à la fois sur un ordinateur de bureau et sur le cloud. Nous utilisons notre paradigme en attente de brevet appelé « Constrained Template Morphing« . Nous faisons du B2B et traitons avec les fabricants, les marques et les centres de fabrication d’équipements médicaux, sportifs ou de protection. Nous servons les techniciens qui reçoivent une commande et le fichier 3D de l’utilisateur. Ils le téléchargent ensuite sur notre plateforme (soit via l’API, soit manuellement), où s’opèrent alors la rectification automatique du scan et l’ajustement personnalisé. Chaque fois que l’intervention d’un technicien est nécessaire pour créer le produit sur mesure, nos algorithmes apprennent et suppriment progressivement la nécessité d’une intervention manuelle.

Unlimited Tomorrow utilise aujourd’hui la plate-forme pour mieux personnaliser ses prothèses de bras

L’utilité ultime est la réduction des étapes qui prennent du temps, tout en laissant les étapes importantes et la prise de décision au professionnel.

Les ajustements manuels du fichier sont effectués sur la plate-forme de bureau pour garantir la rapidité, mais sont synchronisés en permanence avec le cloud. Le résultat final est un fichier imprimable en 3D prêt à être fabriqué par l’un de nos centres de services partenaires. Nous travaillons également avec des sociétés de numérisation 3D afin d’offrir toute la séquence de solutions requises pour une transformation numérique vers l’impression 3D, du scan à l’impression.

3DN : Quels sont les secteurs ciblés par Shapeshift 3D ? Pouvez-vous nous donner quelques exemples d’applications ?

Notre secteur cible est l’industrie des équipements médicaux et plus particulièrement les orthèses et les prothèses. Des orthèses plantaires aux attelles de genou et de poignet, notre gamme d’applications orthétiques s’étend largement pour englober tout dispositif médical portable qui soutient le mouvement humain. En ce qui concerne les prothèses, nous pouvons faciliter l’adaptation sur mesure de membres artificiels, allant des doigts aux bras prothétiques complets.

Nous avons également une demande croissante de la part des fabricants d’équipements sportifs ; nous avons des projets en cours pour le hockey, le football et même le patinage de vitesse.

Apex Skates fabrique des patins de vitesse olympiques et a utilisé la plate-forme Shapeshift 3D pour personnaliser ses produits (crédits photo : Shapeshift 3D)

3DN : Selon vous, quel rôle les technologies 3D peuvent-elles jouer dans la personnalisation de masse ?

Comme elle possède des capacités sans précédent pour fabriquer des produits personnalisés à la demande, elle est le principal catalyseur de ce changement de paradigme. Cependant, cette révolution nécessite de nouvelles technologies de conception pour faciliter le processus de numérisation et d’impression. Notre plate-forme est donc le pont qui facilitera le processus de conception nécessaire pour adopter la personnalisation de masse.

3DN : Quels sont les futurs projets de Shapeshift 3D ?

Notre objectif étant de devenir le fournisseur privilégié de logiciels personnalisés et de promouvoir une économie de la personnalisation de masse, nous développons les outils nécessaires pour y parvenir. Grâce à eux, nous éliminerons le besoin de compromis entre la fonction, la forme et l’adaptation.

Nous travaillons sur une plateforme d’algorithme en tant que service, We3D, qui permettra l’utilisation de diverses fonctions disponibles dans notre logiciel actuel, en fonction des besoins. Par exemple, ceux qui souhaitent utiliser nos outils de reconstruction de scan pourront le faire sans avoir à utiliser notre solution de bout en bout. Nous développons également une place de marché qui centralisera les produits de nos clients qui choisissent de participer, et par laquelle leurs clients pourront acheter des produits et télécharger leurs scans.

shapeshift 3D

Shapeshift 3D a également développé des EPI

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Nous sommes constamment en train de recruter et d’attirer des talents incroyables. Nous avons plusieurs nouveaux projets avec différents clients et nous sommes très enthousiastes à l’idée de partager notre actualité dans les semaines à venir. Restez à l’écoute et n’hésitez pas à consulter notre site pour en savoir plus !

Que pensez-vous de la solution développée par Shapeshift 3D ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you