menu

#Startup3D : AMBOTS et l’impression 3D en essaim de robots

Publié le 4 juillet 2019 par Mélanie R.
ambots

La startup américaine AMBOTS a développé une solution d’impression 3D FDM assez originale : elle propose en effet des essaims de robots qui travaillent ensemble à l’impression 3D de pièces diverses et variées. Ce sont des robots mobiles qui, grâce à un logiciel, ont des capacités de fabrication différentes et sont complètement coordonnés, à l’image d’un essaim d’abeilles qui collaborent pour le bon fonctionnement de la ruche. L’objectif de la startup est de proposer une nouvelle méthode de fabrication complètement autonome, capable de gérer plusieurs matériaux à la fois. La jeune pousse devrait commercialiser ses premiers robots mobiles d’ici peu et espère à terme retrouver ces essaims chez beaucoup d’industriels. Nous avons rencontré l’équipe pour en savoir plus sur ses ambitions !

3DN: Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre lien avec les technologies d’impression 3D ?

Nous sommes AMBOTS, une startup issue d’un projet de recherche mené à l’Université de l’Arkansas. Nous travaillons sur une nouvelle approche de la fabrication additive : l’impression 3D en essaim, qui utilise un groupe de robots mobiles travaillant ensemble au processus de fabrication. Chaque robot peut être équipé de différentes capacités d’impression (par exemple, pour imprimer différents matériaux avec une résolution d’impression différente) et ils sont coordonnés par un logiciel pour leur permettre d’accomplir les tâches d’impression ensemble.

ambots

L’équipe d’AMBOTS

3DN: Comment l’aventure AMBOTS a-t-elle commencé et quels sont ses objectifs ?

AMBOTS est né dans le laboratoire AM3 du département de génie mécanique de l’Université de l’Arkansas. La société a été fondée en 2018 pour commercialiser la technologie d’impression 3D en essaim. Le premier objectif est de lancer une plate-forme d’impression 3D à faible coût pour l’impression 3D grand format.

3DN: Comment AMBOTS a-t-il développé sa technologie ?

En 2015, nous sommes partis de l’idée assez basique d’une impression 3D collaborative, menée par plusieurs imprimantes 3D mobiles indépendantes. Grâce aux contributions de plus de 40 étudiants et professeurs de l’Université de l’Arkansas, nous avons développé un cadre définissant l’impression 3D collaborative, comprenant à la fois du matériel et des logiciels. La plate-forme matérielle comprend des imprimantes 3D mobiles, plusieurs types de robots mobiles et des dalles modulaires. La plate-forme logicielle divise le travail d’impression en tâches plus petites, les attribue à différents robots et les coordonne pour qu’ils travaillent ensemble sans se gêner les uns les autres et terminer efficacement le processus d’impression.

3DN: Quels sont les facteurs clés du succès de votre marque ?

Les facteurs clés du succès d’AMBOTS reposent sur notre capacité à satisfaire les besoins du marché avec une plate-forme d’impression 3D unique en son genre. Nous voulons qu’elle soit compatible avec une large variété de têtes d’impression pour accepter différents matériaux, outils d’usinage CNC, tournevis, etc. On espère qu’elle sera utilisée pour fabriquer les designs les plus complexes avec une intervention humaine minime, voire nulle, et ainsi satisfaire les besoins des différents segments du marché. Afin de poursuivre notre vision ultime de la fabrication d’essaims autonomes, nous travaillerons avec nos clients et partenaires pour continuer à inventer de nouvelles technologies à ajouter à la plate-forme.

3DN: Quels sont les principaux marchés ciblés par AMBOTS ?

Les premiers utilisateurs proviennent d’universités de recherche, de parcs d’imprimantes 3D et de sociétés de prototypage rapide. Une fois que la version bêta sera lancée, nos premiers marchés seront le domaine de la construction, notamment pour concevoir des coffrages et l’aérospatial pour fabriquer des moules composites. Notre plate-forme est idéale pour la fabrication de grands moules dans lesquels il est possible de verser d’autres matériaux, car nous pouvons rapidement créer des formes volumineuses pouvant être très longues et larges. Nos robots mobiles coopératifs rendent notre plateforme plus rapide, plus abordable et plus flexible que les alternatives existantes sur ces marchés.

ambots

3DN: Quels sont vos futurs projets ? Où voyez-vous AMBOTS dans 10 ans?

Nous envisageons un réseau d’usines numériques génériques constituées d’essaims de robots de fabrication mobiles. Dans 10 ans, nous espérons voir de nombreuses usines AMBOTS implantées dans diverses régions du monde, où les utilisateurs pourront télécharger des modèles numériques, faire fabriquer des produits finis de manière autonome et se les faire livrer directement à domicile.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

AMBOTS a hâte de travailler avec la communauté de l’impression 3D pour révolutionner notre façon de faire. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur notre site ICI.

ambots

Chaque robot est programmé pour réaliser une tâche particulière (crédits photo : AMBOTS)

Que pensez-vous des solutions d’impression 3D de AMBOTS ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK