menu

Starbucks ouvre son plus grand café imprimé en 3D

Publié le 4 janvier 2018 par Mélanie R.
starbucks

La célèbre entreprise de café américaine, Starbucks s’est tournée vers l’impression 3D pour construire l’un de ses cafés en Chine, à Shanghai plus précisément, où il existerait déjà plus de 3 000 magasins. Cette fois-ci, l’américain a ouvert son plus grand café qui intègrerait des éléments imprimés en 3D mais aussi de réalité virtuelle, imitant ainsi celui ouvert en 2014 à Seattle.

On a plus souvent l’habitude de voir des verres, des tasses ou encore des bols imprimés en 3D que l’intérieur d’un café. Et pourtant! De nombreuses marques ont déjà utilisé les technologies 3D pour construire des magasins – on vous présentait récemment celui de Bottletop à Londres. Il faut dire que la fabrication additive dans le domaine de la construction grandit, offrant davantage de possibilités en termes de personnalisation, de formes et de complexité des infrastructures. Dans l‘Ex-Designer Bar à Barcelone, les imprimantes 3D sont carrément à l’intérieur du bar pour avoir accès plus facilement aux différentes pièces créées. C’est donc au tour de Starbucks de se lancer et d’ouvrir son café imprimé en 3D.

starbucks

L’entreprise américaine a récemment ouvert le Shanghai Reserve Roastery : ce n’est pas un simple café mais plus une sorte de théâtre où se mélangent impression 3D et réalité augmentée. La différence avec un café plus classique comme nous avons l’habitude de voir est qu’il met en scène différents produits qu’on ne retrouve pas ailleurs. Dans ce magasin de 2700 mètres carrés où travaillent 400 employés, Starbucks a installé une pâtisserie italienne, un atelier de torréfaction fonctionnant avec la réalité augmentée et un bar pour tous les amateurs de thés, le Teavana Bar.

C’est ce bar qui serait imprimé en 3D. Selon l’entreprise, il aurait été fabriqué à partir de matériaux recyclés. Les différentes couches de couleur gris-vert créent une forme organique striée de 7,5 mètres de long. Le géant américain n’a pas révélé la technologie d’impression utilisée bien qu’on puisse imaginer que le bar ait été réalisé grâce à un bras robotisé qui extrude une sorte de pâte, un peu comme la machine d’Apis Cor.

starbucks

Le bar imprimé en 3D

Howard Schultz, Directeur Exécutif de Starbucks, explique : « L’affinité que nous avons développée avec nos partenaires et clients ces dernières 18 années en Chine est très particulière et nous savons que nous devions apporter ce Reserve Roastery – notre magasin le plus premium – à Shanghai, le centre métropolitain le plus animé de Chine et qui représente aujourd’hui une passerelle vers l’Asie et le monde. Nous avons créé un espace qui reconnaît et célèbre nos 46 ans d’histoire de leadership et d’innovation dans le commerce du café dans la culture riche et diversifiée de la Chine. »

starbucks

Starbucks devrait poursuivre l’ouverture de différents Roastery Store avec une vingtaine de magasins dans le monde, dont un à Milan et à New York prévus en 2018 et à Tokyo et Chicago en 2019. Pour obtenir plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel du spécialiste du café.

Que pensez-vous de l’utilisation de l’impression 3D pour construire des bars et magasins? Partagez votre opinion en commentaire de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you