menu

La projection à froid de cuivre sur des surfaces pourrait éliminer le COVID-19

Publié le 4 mai 2020 par Mélanie R.
spee3D

La société australienne SPEE3D a développé et testé un moyen rapide et abordable d’imprimer en 3D du cuivre antimicrobien sur des surfaces métalliques. Baptisé ACTIVAT3D, ce procédé s’appuie sur la projection à froid – ou Cold Spray – et a été testé en laboratoire : les surfaces tactiles modifiées par ce dernier peuvent tuer jusqu’à 96 % des cas de SRAS-CoV-2 en deux heures seulement. Dans le secteur de l’impression 3D, un certain nombre d’entreprises travaillent sur des initiatives visant à freiner la propagation du COVID-19. Certaines travaillent à la production d’équipements médicaux à grande échelle tels que des visières de protection, des masques ou des ventilateurs, tandis que d’autres étudient comment la fabrication additive peut contribuer à tuer le virus à l’extérieur de notre corps.

On se souvient qu’en Espagne, la FICEP S3 a mis au point un dispositif appelé AMS mini capable de stériliser l’air. Leur dispositif peut éliminer les bactéries et les micro-organismes, y compris le virus COVID-19 présent dans les gouttelettes d’air. Cependant, la transmission peut également se produire en touchant une surface contaminée. Les scientifiques du monde entier ont averti que le CoV-2 du SRAS peut survivre jusqu’à 3 jours sur des surfaces ; il est donc parfaitement logique de s’attaquer à ce problème également. C’est pourquoi SPEE3D, qui fabrique des solutions de fabrication additive métalliques, a développé un moyen d’imprimer en 3D du cuivre antimicrobien dont il a été prouvé qu’il élimine le virus COVID-19.

En s’appuyant sur la projection à froid, Spee3D peut revêtir les surfaces avec du cuivre

L’entreprise australienne explique qu’elle a modifié ses imprimantes 3D à l’aide de nouveaux algorithmes pour permettre aux pièces métalliques existantes d’être recouvertes de cuivre. Elle s’appuie ici sur la projection à froid, une des méthodes d’impression 3D métal. Étant donné que les pièces en cuivre sont difficiles à produire avec les méthodes traditionnelles, l’impression 3D pourrait être un outil des plus utiles pour déployer rapidement le cuivre, et à un prix abordable. Il a été prouvé que ce matériau éradique rapidement les bactéries, les levures et les virus à son contact en brisant la paroi cellulaire et en détruisant le génome. L’équipe SPEE3D a ainsi pu revêtir une porte en acier inoxydable et d’autres poignées en cinq minutes seulement. Les fichiers d’impression numérique ont ensuite été envoyés aux partenaires participants dans le monde entier, permettant l’installation simultanée de pièces nouvellement revêtues dans des bâtiments aux États-Unis, en Asie et en Australie.

Après quelques tests, les résultats ont montré que 96% du virus est éliminé en deux heures, une statistique qui monte à 99,2% au bout de cinq heures ; l’acier inoxydable lui n’a montré aucune réduction dans le même laps de temps. Rappelons que l’acier inoxydable est le matériau généralement utilisé dans le secteur de l’hygiène. Une fois les tests en laboratoire terminés, cette solution pourrait être adoptée par les acteurs du secteur médical mais aussi partout où les surfaces sont susceptibles d’être contaminées – lieux publics, écoles, etc.

L’un des partenaires participants à ce projet est l’université du Delaware aux États-Unis. Le directeur adjoint de la conception numérique et de la fabrication additive de l’université commente : « Nous reconnaissons l’importance de développer des solutions simples, mais très impactantes, qui ont prouvé leur efficacité sur le COVID-19. En reconnaissant les lacunes de la chaîne d’approvisionnement au cours des deux derniers mois, il était clair pour cette équipe que la vitesse de fabrication était une priorité. Grâce à cette technologie, nous sommes en mesure d’assurer une transition rapide vers des options sûres pour les surfaces à fort contact. »

Pour en savoir plus sur le projet de SPEE3D, rendez-vous sur sa page officielle ICI. Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you