menu

L’univers articulé et imprimé en 3D de Sonia Verdu

Publié le 4 mars 2016 par Cults

Sonia VerduSonia Verdu est une artiste espagnole qui a toujours été passionnée par la sculpture et la peinture. C’est ce qui l’a incitée à étudier aux Beaux Art de Madrid. Elle a ensuite occupé des postes de dessinatrice graphique, de sculpteur et d’illustratrice. Actuellement elle travaille dans le Département d’Innovation et de Robotique de l’entreprise technologique espagnole BQ.

« Chez BQ je suis très contente de pouvoir modéliser en 3D et ainsi apporter ma pierre à l’édifice de projets magnifiques. L’entreprise m’a offert ce que tous les artistes recherchent : de la liberté de créer. Pour moi cela est primordial dans le domaine professionnel ! »

Capture d’écran 2016-03-02 à 15.59.03

Capture d’écran 2016-03-02 à 16.02.31

Sonia a un avis très précis sur l’origine de son inspiration, sur ce qui la motive à créer.

« Je pense que l’esprit humain est un insatiable chercheur de nouvelles idées pour relever les défis et pour résoudre des problèmes. Il me suffit d’avoir une idée générale du dessin que je veux faire et le «comment » survient pendant le processus créatif. »

« L’inspiration est partout. En fait, nous créons à partir d’une sorte de mélange entre ce que notre esprit a rassemblé au cours de sa vie et entre ce qui nous entoure concrètement. La principale difficulté est de laisser sortir ce mélange, de rester ouvert à des nouvelles idées afin d’apporter de la créativité. »

Capture d’écran 2016-03-02 à 16.03.41

Capture d’écran 2016-03-02 à 16.01.07

Pour modéliser ses incroyables créations articulées, l’artiste espagnole utilise le logiciel de modélisation Blender. Elle se dit très impressionnée par les capacités de ce logiciel, elle aime également la démarche de gratuité de cette plateforme.

« Il est vrai qu’au début il faut consacrer du temps à Blender, car la courbe d’apprentissage est élevée et le logiciel peut être moins intuitif que d’autres. Mais, très vite, vous vous rendrez compte qu’il est très bien conçu et que vos efforts initiaux en valent vraiment la peine. »

Capture d’écran 2016-03-02 à 16.05.44

Capture d’écran 2016-03-02 à 15.59.49

En tant qu’employée de BQ, Sonia possède naturellement deux imprimantes de cette marque. Il s’agit de la « Prusa Hephestos 1 » et de la « Witbox 2 ». Cette dernière imprimante 3D accepte selon elle très bien les nouveaux filaments qui sont faits avec des matériaux de plus en plus surprenants (flexible ou avec des métaux). Malgré ces différentes expérimentations au niveau des matériaux, elle aime les impressions très précises.

« J’aime imprimer en grande qualité, donc normalement j’imprime les pièces avec une hauteur de couche d’impression très fine (0.1mm) et à une vitesse vraiment basse. Les autres paramètres d’impression varient selon le modèle. »

Capture d’écran 2016-03-02 à 16.04.43

Quand on lui demande quelle est sa création favorite elle a tout de suite une posture oblative et répond qu’il s’agit de sa prothèse orthopédique. Pour elle, aider les autres grâce à l’impression 3D est quelque chose de vraiment gratifiant.

« Au tout début du processus, lors des étapes de dessin et des premières modélisations, la création doit plaire au designer. Mais dans un second temps, je pense qu’il doit plaire aux autres. Alors si, en plus, ça répond aux besoins importants des utilisateurs, alors c’est simplement génial ! »

Capture d’écran 2016-03-02 à 16.02.41

Capture d’écran 2016-03-02 à 16.02.57

Actuellement Sonia Verdu est en train de travailler sur une poupée articulée qui s’imprime en une seule fois et qui n’a donc pas besoin d’être assemblée après l’impression.

« Pour moi, le plus intéressant dans la modélisation 3D c’est que j’apprends quelque chose de nouveau à chaque fois. Et grâce à ces nouvelles connaissances de nouvelles idées apparaissent. »

Vous pouvez télécharger les créations de Sonia Verdu sur la plateforme Cults ICI ou ICI.

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook Twitter Google+ ou LinkedIn

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] du FacLab de Gennevilliers, de l’architecte Neri Oxman, des designers Tatyana Bulgakova, Sonia Verdu ou Tanya Wiesner, de Meg Whitman CEO de Hewlett-Packard, Nora Touré de Sculpteo (qui a monté le […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you