menu

Un sol imprimé en 3D à l’aéroport d’Amsterdam

Publié le 25 octobre 2017 par Mélanie R.
sol imprimé en 3D

A l’occasion de la Dutch Design Week qui a lieu de 21 au 29 octobre, Aectual, un cabinet d’architecture basé à Amsterdam, a présenté son sol imprimé en 3D qui sera installé à l’aéroport Schiphol en novembre. L’entreprise a également exposé ses différents modèles de surfaces personnalisables.

Beaucoup d’architectes ont recours à l’impression 3D pour imaginer des structures, créer des formes complexes et repousser les limites des méthodes traditionnelles. C’est donc sans surprise qu’Aectual s’attaque à la base d’un bâtiment à savoir son sol. Elle a donc imaginé un sol en terrazzo – un revêtement composé de marbre coloré, de ciment et de pierres naturelles – imprimé en 3D. Les différents sols imprimés sont totalement personnalisables et peuvent couvrir de nombreux mètres carrés.

sol imprimé en 3D

Le revêtement sera installé mi-novembre à l’aéroport Schiphol Amsterdam, une première aux Pays-Bas. L’impression 3D ne sera ainsi plus réservée qu’aux avions dans lesquels on peut retrouver quelques pièces imprimées en 3D: les voyageurs pourront apprécier cette nouvelle surface pendant leur visite. Et l’entreprise ne s’arrête pas aux aéroports et compte parmi ses clients des musées, hôtels et grands magasins. Chacun peut imaginer le sol qu’il souhaite, chaque pièce étant réalisée sur-mesure. Le CEO d’Aectual, Hans Vermeulen, affirme: “Vous pouvez créer votre propre design pour obtenir des sols spectaculaires dans, par exemple, un hall d’hôtel ou un magasin. Cela offre une totale liberté de conception.”

Aectual a développé son propre logiciel afin de créer ces sols. Elle utilise une technologie d’impression 3D industrielle XL  et des matériaux plastique recyclés pour fabriquer sur site des pièces résistantes à l’eau et durables. Elles sont alors complétées par le terrazzo qui est aggloméré à un bio-liant qui rattache les différentes parties entre elles. Une fois poli, le terrazzo offre cet aspect lisse et brillant. Différents coloris sont disponibles, satisfaisant ainsi tous les goûts. Le processus de production tend à être le plus respectueux de l’environnement, d’où l’usage de matériaux recyclés.

sol imprimé en 3D

Un des robots d’Aectual

L’impression se fait grâce à un bras robotique à six axes monté sur un rail qui vient déposer le matériau directement par terre et ce, même sur des grandes surfaces. L’entreprise possède différents robots lui permettant d’atteindre des volumes d’impression de plusieurs mètres – le plus grand atteint les 8 x 2 x 2 mètres. Ils peuvent déposer jusqu’à 15 kilos de matériau par heure et pourraient fonctionner 24h/24, sans interruption pendant toute une semaine.

Retrouvez tous les modèles de sol imprimé en 3D sur le site officiel d’Aectual.

Que pensez-vous de ce sol imprimé en 3D? Partagez votre opinion en commentaire de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you