menu

L’Armée de l’air intègre la solution SmartFarm

Publié le 21 mars 2022 par Philippe G.

On vous en parlait déjà l’année dernière, la startup Handddle propose la micro-usine SmartFarm, un outil permettant de centraliser les parcs de machines ainsi que les solutions de post-traitement. Présentée lors du salon 3DPrint Paris 2021 ainsi qu’au Formnext 2021, la solution d’Handddle assure également un stockage des matériaux dans les meilleures conditions. Récemment, c’est la base aérienne 204 de l’Armée de l’air qui a fait appel aux services de la jeune entreprise bordelaise. Grâce à la SmartFarm, les troupes françaises ont réussi à adopter la fabrication additive et à déployer une production intelligente, organisée et maîtrisée.

Située en Nouvelle-Aquitaine, plus précisément à Mérignac, la base aérienne 204 intègre l’Atelier de Réparation de l’Armée de l’Air 623 (ARAA 623) et l’Atelier I3D, une unité dédiée à la fabrication additive et ayant vocation à développer le projet « soutien opérationnel 4.0 ». À travers l’usage de l’impression 3D, les forces françaises sont en mesure de répondre à de nombreuses problématiques provoquées par les méthodes de production conventionnelles. Par exemple, les membres de la base aérienne 204 sont parvenus à améliorer les étapes de prototypage, en les rendant plus rapides et moins chères, à concevoir des pièces de rechange pour lutter contre l’obsolescence et à fabriquer des pièces en petite série. Mais avant d’avoir recours à la SmartFarm, l’ARAA 623 était confrontée à certains problèmes avec les processus d’impression. L’entité confie : « Nous avons rencontré un problème de montée d’humidité au sein de l’Atelier I3D depuis le début de l’automne et cela a stoppé immédiatement la production de pièce en TPU, particulièrement sensible à l’humidité ; aussi, les disparités de température provoquent des phénomènes de warping en particulier sur les imprimantes non carterisées.” 

La solution SmartForm. (Crédits photo : Handddle)

Les bénéfices de la SmartFarm 

Développée par Handdle et adoptée par l’Armée de l’air, la SmartFarm offre à ses utilisateurs la possibilité de contrôler la production tout en répondant aux problématiques de sécurité. Constituée de deux modules, un destiné à l’environnement de production des machines et l’autre au stockage des matières premières, la solution garantit une maîtrise totale de l’environnement de fabrication et la répétabilité des processus de production. Avec la SmartFarm, la base aérienne 204 espère pouvoir atteindre ses objectifs de production croissants, tout en suivant une logique de circuit court, la technologie permettant de concevoir des pièces au plus près des besoins. D’autant plus que la solution Handddle respecte les normes nécessaires au secteur de la Défense, comme la certification ISO 9001. 

Les troupes françaises sont loin d’être les seules forces à avoir recours à l’impression 3D. Aux États-unis ou bien en Australie, les technologies 3D sont régulièrement utilisées par les armées pour répondre à tout type de besoin. Par exemple, tout comme la base aérienne 204, l’US Army imprime en 3D de nombreuses pièces de rechange afin de répondre localement et rapidement aux besoins des troupes. 

Que pensez-vous de la solution développée par Handddle et de son usage par la base aérienne ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

 Crédit photo de couverture : Handddle

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks