menu

Smart Cabinet, une solution pour contrôler l’humidité de vos filaments d’impression 3D

Publié le 31 mai 2021 par Mélanie R.
smart cabinet

Le fabricant espagnol BCN3D, connu pour ses imprimantes 3D FDM, élargit sa gamme de produits et présente le Smart Cabinet, une solution qui permet de contrôler le taux d’humidité des filaments et de les stocker. Facilement transportable, celle-ci est compatible avec sa gamme d’imprimantes 3D Epsilon (W50 et W27) et la Sigma D25. Elle s’appuie sur une méthode de séchage par absorption, assurant ainsi une qualité optimale des thermoplastiques, des plus standards aux plus techniques. Le Smart Cabinet est aujourd’hui disponible en France via Makershop.

Si vous avez quelques connaissances en impression 3D FDM, vous n’êtes pas sans savoir que l’humidité est un facteur qui peut grandement affecter votre processus d’impression. Une grande partie des filaments utilisés dans l’impression 3D sont plus ou moins hygroscopiques. Ils vont absorber ou adsorber, plus ou moins vite, l’humidité de l’environnement de stockage. C’est le cas du PVA, PA, TPU, PLA, etc. L’humidité étant présente dans notre atmosphère avec des taux plus ou moins élevés, il est difficile dans certains cas de la maintenir à des taux acceptables pour le stockage des filaments de manière optimale. C’est là que le Smart Cabinet intervient.

Smart Cabinet est compatible avec la gamme Epsilon et la Sigma D25 (crédits photo : BCN3D)

Les caractéristiques du Smart Cabinet

Le Smart Cabinet est une station de travail sur laquelle se place l’imprimante 3D (la Epsilon W50, la Epsilon W27 ou la Sigma D25), connectée via un câble USB. Il utilise une méthode de séchage par absorption et non une source de chaleur qui pourrait endommager le filament : l’environnement est maintenu sec et étanche grâce à une alternance entre des cycles de séchage et des cycles de régénération. Le fabricant BCN3D explique : « On utilise un déshydratant, plus précisément des granulés à base d’alumine qui absorbent l’humidité et sont ouverts à l’environnement de déshumidification. En isolant ce matériau d’absorption de la chambre de chauffage et en augmentant sa température, l’humidité absorbée est libérée à l’extérieur de la chambre et le matériau est régénéré. Après la purge, le déshydratant a été rafraichi et est prêt à recueillir davantage d’humidité. »

En plus de contrôler l’humidité, le Smart Cabinet offre un espace de stockage des filaments. Pour une meilleure expérience, BCN3D recommande l’utilisation de ses cartouches qui permettront de ranger 6 bobines de 750 grammes. Sans celles-ci, vous pourrez stocker jusqu’à 10 bobines entre 750g et 1kg (largeur jusqu’à 55 mm) ou 4 plus grosses, jusqu’à 2,7 kilogrammes par bobine.

Le Smart Cabinet offre un espace de stockage (crédits photo : BCN3D)

Enfin, il est équipé d’un système d’alimentation sans coupure pour protéger les travaux d’impression en cours. Samuel Cabaret Baudron, Expert Technique chez Makershop, ajoute : « Le Smart Cabinet est l’équipement idéal qui intègre et complète pleinement la solution BCN3D aussi bien sur le coté pratique qu’esthétique. Il permet d’améliorer significativement la productivité tout en maîtrisant la qualité d’impression de manière optimale, grâce à l’humidité contrôlée et à l’espace disponible pour les bobines de grandes capacités. Et cela, tout en protégeant les impressions des coupures d’électricité grâce à son onduleur intégré. Le Smart Cabinet permet de se concentrer davantage sur les impressions tout en laissant de côté certains inconvénients liés à l’impression 3D. »

Qu’en disent les utilisateurs ?

Agri.Builders est une jeune entreprise française qui a développé un drone pour traiter de façon biologique les cultures de fruits. Concrètement, ces drones viennent déposer des colliers diffuseurs de phéromones à la cime des arbres afin de lutter contre le carpocapse et autres insectes. Ces phéromones empêchent la rencontre de ces insectes et leur reproduction, protégeant les cultures sans utiliser de pesticides.

La solution est pratique et esthétique (crédits photo : BCN3D)

Pour concevoir ce drone, Agri.Builders a eu recours aux solutions d’impression 3D de BCN3D ainsi qu’au Smart Cabinet. D’abord utilisés pour du prototypage rapide, ils sont désormais employés pour fabriquer les pièces finales du drone. L’ABS est le matériau principal du drone, choisi pour ses propriétés mécaniques. La courroie est quant à elle réalisée à partir de TPU, idéal pour offrir la flexibilité souhaitée et un comportement caoutchouteux. Or, le TPU est un matériau sujet à l’hygroscopie, nécessitant une vigilance supplémentaire. Le Smart Cabinet permet alors à la startup de conserver des propriétés optimales et d’obtenir des pièces de qualité. Antoine Duchemin, directeur technique d’Agri.Builders, conclut : « Les compartiments sont vraiment pratiques, et les fonctions de stockage, de déshumidification et de récupération d’énergie sont également très utiles. De plus, le design est impeccable !« 

Le Smart Cabinet est disponible à partir de 2 495€. Pour en savoir plus sur cette solution, rendez-vous sur le site de Makershop ICI. Utilisez-vous cette solution ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you