menu

Rencontre avec Sinterit, le fabricant qui a cassé les prix du procédé SLS

Publié le 3 décembre 2020 par Mélanie R.
sinterit

C’est en 2014 que le marché de la fabrication additive commence à entendre parler de Sinterit, un nouveau fabricant polonais ayant pour ambition de baisser les prix des machines de frittage laser. L’entreprise était partie d’un constant simple : le SLS était souvent synonyme de grosses machines, chères et impliquant un certain nombre de pré-requis. Elle a donc conçu une première machine compacte, plus abordable, répondant aux besoins de nombreux professionnels. Quelques années plus tard, le fabricant propose des modèles phares, reconnus sur le marché pour la fiabilité et accessibilité : on pense à la Lisa ou la Lisa Pro. L’entreprise polonaise a récemment nommé un nouveau PDG, Maxime Polesello, pour accompagner sa croissance et aller encore plus loin. Nous l’avons rencontré afin d’en savoir plus sur les objectifs de Sinterit et ses futurs projets.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre lien avec les technologies 3D ?

Maxime Polesello

 Bonjour Maxime Polesello, cela fait deux ans que je travaille dans le secteur de la fabrication additive. Avant cela, j’ai travaillé pendant 15 ans dans des environnements manufacturiers mondiaux pour diverses industries (automobile, électroménager, machinerie, aéronautique). Je suis de cette génération qui a commencé sa carrière avec l’accélération de la délocalisation et la mondialisation de la fabrication, en construisant de grandes usines éloignant la production des clients. Ces dernières années, j’étais assez persuadé que l’industrie manufacturière devait changer et qu’un modèle plus décentralisé permettrait de mieux répondre aux défis à venir c’est-à-dire :

  • le défi écologique ;
  • l’exigence croissante de délai de commercialisation, de délai de livraison et de personnalisation de la part des clients
  • la nécessité de réduire la dépendance à l’égard de facteurs externes qui peuvent complètement mettre en péril le modèle (par exemple, Coronavirus, guerres commerciales entre la Chine et les États-Unis, etc.)

L’évolution vers la fabrication additive est devenue naturelle.

J’ai commencé à soutenir Michał, Konrad et Paweł, les 3 fondateurs de Sinterit il y a 2 ans dans la structuration de leur entreprise. D’une étape à l’autre, en apprenant à mieux nous connaître, nous avons décidé de réorganiser l’entreprise en veillant à tirer le meilleur parti de l’expertise de chacun et c’est ainsi que je suis devenu PDG et partenaire de l’entreprise.

3DN : Quels sont les principaux objectifs de Sinterit aujourd’hui ?

La vision et le but de Sinterit sont clairs : contribuer au déploiement de la fabrication additive pour un monde plus innovant et plus durable ! Chez Sinterit, nous pensons qu’en permettant la décentralisation de la fabrication, en répondant au besoin de fabrication rapide au plus près du besoin, en redistribuant la valeur à l’innovateur plutôt qu’au fabricant de masse, en permettant aux ingénieurs et aux designers de matérialiser de manière rapide et facile leur concept, la fabrication additive rendra ce monde plus durable et plus innovant.

L’objectif de Sinterit est de rendre le procédé SLS plus accessible (crédits photo : Sinterit)

Pour y parvenir, notre mission quotidienne est de fournir les solutions SLS les plus accessibles à tous les professionnels. Nous avons livré notre première imprimante SLS compacte il y a 4 ans et depuis lors, nous concentrons nos efforts pour rendre le frittage laser encore plus accessible à tous les professionnels.

3DN : Pouvez-vous nous rappeler les technologies 3D et les matériaux que vous offrez ?

Nous concevons, fabriquons et distribuons des solutions d’impression SLS compactes à partir de 8 000€ pour une imprimante et environ 15 000€ pour des solutions complètes comprenant des périphériques facilitant le post-traitement des impressions et de la poudre.

Nous proposons une gamme complète de matériaux courants pour les procédés de frittage de poudre : Nylons PA12 / PA11 / TPU. Nous proposons également des produits annexes qui permettent de renouveler la poudre inutilisée et de post-traiter les impressions.

Les machines Sinterit sont compatibles avec du TPU

3DN : Qui sont les principaux clients de Sinterit ?

Nous préférons parler de nos clients sous un angle applicatif. Aujourd’hui, nos solutions répondent à des besoins de prototypage, d’éducation ou de formation en fabrication additive, de recherche et développement, et de petites séries de pièces fonctionnelles. L’année dernière, nous avons livré nos solutions dans 45 pays, à diverses industries (automobile, spatiale, aéronautique, mode) et à des universités de différentes tailles. L’idée préconçue selon laquelle les machines compactes sont destinées aux petites entreprises et les grosses machines industrielles aux grandes entreprises est fausse : par exemple, la plupart des constructeurs automobiles possèdent notre machine ainsi que la NASA. Nous avons aussi certains de nos clients qui sont des entreprises unipersonnelles. Ce qui importe vraiment, c’est qu’ils partagent des applications communes qui nécessitent que le procédé SLS soit plus accessible (facilité d’utilisation, compacité, utilisable partout et coût compétitif).

sinterit

Crédits photo : Sinterit

3DN : Quels sont vos avantages compétitifs ?

Je pense qu’il est important de segmenter nos avantages concurrentiels par rapport aux différents concurrents que nous avons :

  • Si on se compare avec d’autres technologies comme le SLA, notre procédé SLS fournit des impressions plus précises, qui peuvent être immédiatement fonctionnelles avec moins de post-traitement et avec une plus grande liberté de conception.
  • Si on se compare avec un service d’impression 3D, qui peut tout à fait être une solution viable pour obtenir des modèles imprimés par SLS, c’est plus une question de faire ou faire faire : grâce à notre facilité d’utilisation et à notre prix abordable, l’approvisionnement est assez facile et le retour sur investissement est très rapide. Mais surtout, les entreprises qui choisissent d’internaliser et de cesser d’utiliser les services d’un bureau de service prennent la décision stratégique de s’équiper pour développer leurs compétences en matière de gestion d’entreprise et mieux préparer l’avenir. Avec Sinterit, c’est possible.
  • Enfin, si l’on compare avec les autres fabricants d’imprimantes SLS, notre solution est spécifiquement conçue pour les applications ci-dessus : en ce sens, grâce à notre facilité d’utilisation, du fait que l’imprimante ne nécessite pas d’installation industrielle et que nous sommes environ 10 fois moins cher, les clients qui n’avaient pas fait le pas vers le SLS sont finalement plus à l’aise pour prendre cette décision.

De nombreux professionnels de toutes tailles utilisent les solutions de Sinterit19

3DN : Quels sont les futurs projets de Sinterit ?

Nous apprécions beaucoup les réactions de nos clients qui valorisent très souvent notre fiabilité par rapport à nos engagements, notre proximité et le professionnalisme dont nous faisons preuve à leur égard. En ce sens, nous essayons de faire très attention à ne pas trop communiquer sur les offres et les solutions si nous ne sommes pas sûrs et certains de pouvoir les fournir. Ceci étant dit, soyez assurés que nous travaillons très dur pour améliorer notre offre. Les deux directions que nous prenons sont :

  • proposer une offre plus complète, plus propre et plus facile à utiliser, avec une meilleure expérience utilisateur. Pour cela, nous cherchons à developper notre offre avec des périphériques supplémentaires pour améliorer l’impression, le post-traitement des impressions et de la poudre ;
  • s’assurer que nous offrons toujours les meilleures performances de la technologie SLS. Nos imprimantes fournissent déjà la meilleure qualité d’impression, mais nous travaillons déjà à l’amélioration de leur vitesse, de leur taille et de leur compétitivité lorsqu’il s’agit d’imprimer des séries plus importantes.
sinterit

Sinterit veut proposer des solutions de post-traitement encore plus efficaces

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Il se peut que vous découvriez l’existence de Sinterit et la disponibilité de nos solutions SLS compactes et accessibles. Même si vous décidez d’investir dans une machine dans 5 ans seulement, je voudrais souligner qu’en vous associant à nous, vous vous associez maintenant à une entreprise établie, qui offre et livre une solution éprouvée. Au cours des 5 dernières années sur le marché, nous avons eu la chance de passer d’une start-up à un acteur structuré et durable de l’industrie, avec une équipe de plus de 80 personnes, qui a livré et installé avec succès plus de 1000 machines, ce qui nous a permis de financer une toute nouvelle usine et d’investir davantage dans la R&D pour garantir que le procédé SLS sera encore plus accessible à l’avenir.

Tout le travail que nous avons dû effectuer nous a privé de pas mal de sommeil…et la bonne nouvelle c’est que nous ne comptons pas dormir beaucoup plus, pour faire du procédé SLS un procédé d’avenir 🙂 N’hésitez pas à vous rendre sur notre site ICI pour en savoir plus !

Que pensez-vous de l’offre de Sinterit ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK