menu

Simplifyber propose des vêtements éco-responsables grâce à la fabrication additive

Publié le 19 août 2022 par Philippe G.

Comme de nombreuses industries, le domaine du textile pourrait lui aussi se retrouver bouleverser avec l’émergence de la fabrication additive. Alors que des imprimantes 3D sont développées pour imprimer des matériaux et des couleurs sur du textile, de plus en plus d’entreprises spécialisées dans le secteur de la mode se tournent vers la technologie. Parmi elles, la société Simplifyber a développé une nouvelle approche visant à transformer les techniques de fabrication traditionnelles. Grâce à la fabrication additive et à un matériau provenant de la nature, ils auraient réussi à développer un processus durable, réduisant de 35 % la quantité de matériaux nécessaire. 

Entièrement imprimés en 3D, les vêtements proposés par l’enseigne sont fabriqués à partir de cellulose, le composé organique le plus répandu dans la nature, se trouvant dans les plantes, les céréales ou encore le coton. En collaboration avec la designeur Maria Intscher-Owrang, l’entreprise souhaite mettre sur le marché des vêtements biodégradables et abordables. La styliste revient sur la technique de fabrication : « Nous avons trouvé un moyen de fabriquer des vêtements à partir de fibres végétales douces. Nous commençons par une cellulose liquide – produite en laboratoire et non dans un moulin – qui est ensuite coulée et séchée dans des moules spécialement conçus, ce qui permet d’éviter complètement les déchets de tissu et de fournir un service sans stock et à la demande. »

Crédits photo : Simplifyber

Un pas vers les habits du futur ? 

Fort d’une levée de fonds estimée à 3,5 millions de dollars, l’entreprise souhaite démocratiser sa méthode de fabrication. 100 % naturelle et provenant d’une combinaison de pâte à papier et d’autres matières végétales, la technique de Simplifyber offre des vêtements entièrement biodégradables et pouvant être facilement recyclés. De plus, comme expliqué précédemment par Maria Intscher-Owrang, la fabrication additive permet à l’entreprise de concevoir les habits seulement à la demande, et donc d’éviter les tocks et de limiter le gaspillage. Nouvelle preuve que la technologie peut permettre à certaines industries de devenir éco-responsables. 

Laurie Menoud, partenaire de Simplifyber, conclut : « Nous sommes impatients de nous associer à l’équipe pour amener cette solution à l’échelle. Nous pensons que Simplifyber pourrait être le vêtement du futur : Ils sont non seulement magnifiquement conçus, mais ont une faible empreinte carbone et sont accessibles en termes de prix, ce qui constitue une différenciation importante par rapport aux autres marques de vêtements durables. »

Que pensez-vous de l’entreprise Simplifyber ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Simplifyber

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks