menu

Siemens Mobility assure le maintien des trains russes grâce à l’impression 3D

Publié le 2 mars 2020 par Mélanie R.
siemens mobility

Siemens Mobility Services poursuit sa collaboration avec le fabricant Stratasys en investissant dans de nouvelles machines à dépôt de matière fondue : celles-ci devraient être destinées aux opérations de maintenance en Russie, plus particulièrement sur les trains Velara pour la compagnie ferroviaire RZD. Selon Stratasys, deux imprimantes Fortus 450mc ont déjà été installées à Saint Pétersbourg et Moscou ce qui permettra à l’entreprise russe d’être plus agile dans la production de composants de qualité et leur maintien. 

Assurer le bon fonctionnement d’un train n’est pas toujours aisé étant donné le nombre de pièces qui le composent : quand une pièce détachée est défaillante, on ne peut pas toujours la réparer – il se peut que le modèle n’existe plus et que sa production seule coûte trop cher via des procédés classiques. La fabrication additive vient s’affranchir de ces limites car elle peut créer des pièces à la demande, depuis un simple modèle 3D. L’utilisateur n’a pas non plus besoin d’imprimer des milliers de pièces pour atteindre un seuil de rentabilité. Des avantages clés dans le secteur ferroviaire ; ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les solutions de Stratasys sont employées – Angel Trains avait équipé quelques trains avec des pièces détachées imprimées en 3D. Le fabricant a développé des matériaux qui répondent aux certifications règlementaires nécessaires à l’impression 3D de pièces détachées pour l’intérieur des trains.

Siemens Mobility avait déjà utilisé les machines Stratasys pour imprimer des pièces détachées (crédits photo : Siemens Mobility)

Imprimer en 3D des pièces détachées : un pari gagnant pour l’industrie ferroviaire

On part cette fois en Russie où Siemens Mobility va concevoir 13 trains supplémentaires pour RZD, assurant en plus un service de maintien et d’entretien pendant les 30 prochaines années. Ils rejoignent ainsi les 16 trains déjà existants. L’installation de deux machines Stratasys permettra à la compagnie ferroviaire de produire des pièces détachées et d’optimiser ses opérations de maintenance. Elle rentre dans le cadre du projet “Easy Sparovation Part” de Siemens Mobility en Russie qui a pour objectif de constituer un inventaire numérique des pièces d’origine des trains pour faciliter leur remplacement par impression 3D en cas de besoin. Un projet qui s’est déjà développé avec succès en Angleterre et en Allemagne.

Alexey Fedoseev, responsable du service clientèle de Siemens Mobility Russie, ajoute :  “Les imprimantes FDM 3D de Stratasys nous donnent la possibilité de produire les pièces en interne de manière rentable, en éliminant partiellement le besoin d’entreposage ou d’outils pour une gamme d’articles sélectionnés. Nous avons déjà constaté le succès de l’activité « Easy Sparovation Part » de Siemens Mobility en Allemagne, où cette technologie nous a permis de réaliser des économies de temps par pièce allant jusqu’à 95 % par rapport aux méthodes de fabrication traditionnelles.”

Les équipes de Stratasys et de Siemens Mobility devant la Fortus 450mc au Siemens Mobility Depot en Russie (crédits photo : Stratasys)

Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site officiel de Stratasys. N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you