menu

Shining3D présente son scanner 3D hybride à 899 dollars

Publié le 14 janvier 2015 par Alex M.

Le dernier CES de Las Vegas fut l’occasion pour les mastodontes de l’impression 3D de dévoiler leurs plus récentes innovations : Ultimaker ou XYZPrinting avec leurs nouvelles générations d’imprimantes 3D, 3Doodler et son stylo 2.03D Systems avec sa CocoJet ou son partenariat avec Crayola… Mais le salon fut également l’opportunité pour certains plus petit acteurs de se faire connaître auprès du grand public, et notamment Shining 3D avec son scanner 3D EinScan-S.

Le EinScan-S peut être utilisé en mode manuel ou automatique

Le EinScan-S peut être utilisé en mode manuel ou automatique

Basée en Chine, la compagnie Shining 3D propose déjà une large gamme de scanners professionnels à destination de l’industrie, du médical ou de la joaillerie. Le fabricant propose ici un modèle hybride assez novateur, entre le scanner de bureau et le scanner manuel, destiné à un public encore plus large. Il repose sur une technologie à base de lumière structurée, la même utilisée au sein de la Kinect de chez Microsoft, et capable d’atteindre une précision de l’ordre de 0,1 mm.

En mode automatique, le EinScan-S permet de numériser un objet d’un volume maximal de 215 x 215 x 200 mm, en 3 minutes grâce à un plateau rotatif. Si toutefois vous décidez de l’utiliser de manière manuelle, comme pour le Sense de chez 3D Systems, vous pourrez numériser des objets bien plus grands, de l’ordre de 700 x 700 x 700 mm, en vous déplaçant autour du modèle.

Shining3D compare la qualité de ses scans avec le Digitizer de MakerBot

Shining3D compare la qualité de ses scans avec le Digitizer de MakerBot

À la manière du Digitizer, le logiciel livré avec le scanner inclut l’option de fusionner plusieurs numérisations afin d’obtenir un modèle encore plus précis. Il propose également la possibilité de nettoyer le nuage de points obtenu et d’exporter directement au format imprimable en STL. Avec un prix de vente annoncé de $899 (environ 765€), le EinScan-S pourrait bien venir concurrencer les plates-bandes de MakerBot et 3D Systems.

article_shining3D8

article_shining3D9

Plus d’informations sur le site de Shining3D ICI.

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook Twitter Google+ ou LinkedIn

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] Un rendez-vous immanquable en début d’année fut le CES de Las Vegas, l’occasion de découvrir les dernières technologies grand public comme l’impression 3D. L’édition 2015 a notamment permis à Ultimaker, XYZprinting ou 3D Systems de présenter leurs dernières générations d’imprimantes 3D ou à 3Doodler de dévoiler la seconde version de son stylo d’impression. Deux nouveaux scanners 3D ont également vu le jour avec le Ciclop de chez BQ et le EinScan-S de Shining 3D. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you