menu

Sciaky et la plus grande imprimante 3D EBAM au monde

Publié le 27 janvier 2022 par Philippe G.

Spécialisée dans l’impression 3D métal, l’entreprise américaine Sciaky a récemment annoncé qu’elle allait livrer à la Turkish Aerospace Industries (TAI) la plus grande imprimante 3D métal au monde. Basée sur le procédé EBAM et destinée à être utilisée dans de nombreux projets, la machine a pour objectif de concevoir certaines des plus grandes aérostructures en titane de l’industrie. Matériau privilégié dans le domaine de l’aéronautique, le titane permet de fabriquer des pièces disposant d’un excellent rapport poids/résistance mais aussi plus respectueuses de l’environnement. Des facteurs qui ont poussé la TAI à se tourner vers l’impression 3D métal, et plus particulièrement le titane. 

La Turkish Aerospace Industries, une société turco-américaine qui a vu le jour sous l’égide du ministère de l’industrie et de la technologie, se considère comme “le centre technologique de la Turquie pour le développement, la modernisation, la fabrication, l’intégration des systèmes et le soutien du cycle de vie de ses programmes aéronautiques et spatiaux. » Et avec l’acquisition de l’imprimante 3D EBAM grand format de Sciaky, l’entreprise souhaite confirmer cette position. 

TAI recevra une imprimante 3D EBAM 300 personnalisée (crédits photo : Sciaky)

L’EBAM 300, l’imprimante 3D grand format de Sciaky

Selon Sciaky, l’EBAM 300 est le plus grand système de fabrication additive métal actuellement disponible sur le marché. Avec un volume d’impression de 6096 mm x 1194 mm x 1524 mm, la machine serait capable d’imprimer des pièces en titane d’une longueur maximale de 6 mètres. L’EBAM 300 offre selon le fabricant une grande flexibilité ainsi qu’une très bonne précision. Enfin, Sciaky précise que l’imprimante personnalisée acquise par la TAI est également dotée d’une soudeuse à faisceau d’électrons (EBW), afin que l’entreprise turque puisse combiner le soudage et l’impression 3D pour les applications nécessitant les deux technologies.

Grâce à cette nouvelle imprimante, TAI compte fabriquer des pièces aux dimensions importantes. Bein que la société n’ait pas précisé exactement quelles pièces elle souhaitait imprimer en 3D, elle a tout de même confié vouloir construire grâce à la fabrication additive certaines des plus grandes aérostructures en titane de l’industrie. Scott Phillips, président de Sciaky, conclut : « Les systèmes EBAM de Sciaky sont les imprimantes 3D métal DED à grande échelle les plus vendues dans le monde, ayant approuvé des pièces sur des applications terrestres, maritimes, aériennes et spatiales. Nous applaudissons la vision d’innovation de TAI et ses projets ambitieux d’impression 3D de certaines des plus grandes aérostructures en titane au monde. » 

Que pensez-vous du nouveau projet du Fraunhofer IAPT ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Crédits photo de couverture : Turkish Aerospace Industries

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks