menu

Schindler et MX3D décorent des ascenseurs grâce à l’impression 3D

Publié le 26 octobre 2021 par Philippe G.

Équipé pour la première fois en 1857 dans les grands magasins Haughwout de New-York, l’ascenseur est pour beaucoup un élément indispensable du quotidien. Cependant, même s’ils sont régulièrement mis à contribution, rares sont les ascenseurs capables de marquer les esprits. Bien que certains gratte-ciel ou halls d’hôtel soient déjà équipés d’ascenseurs fantaisistes qui attirent l’attention avec des sols transparents ou des ornements dorés, il s’agit d’exceptions. C’est pourquoi l’entreprise suisse Schindler, l’un des principaux fabricants d’ascenseurs, s’est associée avec MX3D afin de développer des ascenseurs originaux. Pour ce faire, les deux sociétés souhaitent intégrer un élément artistique à l’intérieur de chaque cabine, conçu à l’aide de l’impression 3D de métal.

Si le nom de MX3D ne vous est pas étranger, c’est probablement grâce au pont en métal imprimé en 3D par l’entreprise hollandaise, installé dans les rues d’Amsterdam. Fondé en 2014, MX3D fait aujourd’hui partie des principales sociétés spécialisée dans l’impression 3D métal robotisée. Et comme Schindler a à coeur de renouveler constamment ses méthodes de production, c’est logiquement que l’entreprise a fait appel à ses services. Grâce à la technologie, Schindler promet de réaliser des conceptions créatives à l’intérieur de ses cabines, et espère également réduire la quantité de matériaux utilisée pour la conception des ascenseurs, réduisant de facto le poids des cabines et la consommation d’énergie. 

Un projet alliant esthétique et optimisation topologique

L’intérieur de la cabine d’ascenseur, décoré par Schindler et MX3D, représente des branches sans feuille en filigrane. Un design qui, comme la forme le laisse deviner, n’aurait pu être conçu sans utiliser l’impression 3D. Pour parvenir à obtenir une telle forme, et rendre l’ascenseur si esthétique, les deux entreprises ont eu recours à l’optimisation topologique, qui vise à obtenir le meilleur design possible : « En gros, vous regardez un objet et vous voyez qu’une grande partie est constituée de matériaux superflus« , explique Gijs van der Velden, PDG de MX3D. « L’idée est de réduire l’objet à l’essentiel. »

Le projet des deux entreprises fait notamment partie des 35 finalistes du concours Purmundus de Cirp GmbH, dont le gagnant sera désigné lors de Formnext 2021. Sous la devise « Innovation in Progress », les finalistes montreront comment l’innovation peut devenir un art, et comment l’impression 3D peut permettre à ce type d’application de passer du prototypage à la production en série. 

Que pensez-vous de la collaboration entre Schindler et MX3D ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you