menu

Quand l’impression 3D de béton rencontre l’artisanat thaïlandais

Publié le 15 février 2018 par Mélanie R.
SCG

Siam Research and Innovation Compagny (SCG-SRI) est un fabricant thaïlandais de ciment qui aurait développé un matériau tout particulier pour imprimer en 3D des structures avec un motif tissé unique. Cette technique d’impression 3D de béton offrirait une meilleure intégrité de la structure et une esthétique assez remarquable.

Selon l’étude de SmarTech Publishing, l’impression 3D sur le marché de la construction devrait atteindre $40 milliards d’ici 2027 : un résultat prometteur qui justifierait l’engouement de plus en plus d’acteurs vis-à-vis de ce domaine. Et le fabricant thaïlandais n’est pas une exception : il a récemment dévoilé une nouvelle technique d’impression 3D de béton afin de construire des structures innovantes, rejoignant ainsi les différents fabricants du marché.

SCG

Cela fait déjà 4 ans que SCG travaille avec la fabrication additive et imprime à partir de béton. Le fabricant explique qu’il travaille depuis 2017 sur un projet dénommé Triple S pour “Surface, Structure and Shelter”. Celui-ci combinerait l’artisanat traditionnel thaïlandais avec la fabrication additive et s’inspirerait d’une tradition âgée de 250 ans dans laquelle on retrouve ce motif entrelacé créé à partir d’une feuille de palmier. L’entreprise souhaite, avec ce projet, construire des espaces de vie à la fois fonctionnels et esthétiques. SGC a imprimé en 3D une structure de 3 x 3,5 x 3 mètres afin de montrer ses avancées.

Une fois le bloc en béton imprimé, le motif en question serait extrudé aux bonnes dimensions afin de soutenir son propre poids lorsqu’implanté dans le bloc. Le motif entrelacé agirait comme une poutre structurelle. Le schéma ci-dessous explique étape par étape le processus de fabrication :

Le principal défi du fabricant a été de formuler le matériau imprimable en 3D. Cette formulation unique consisterait en un mélange de poudres et de fibres. Le béton doit être capable de sécher rapidement et de lier fermement pour l’aider à se déformer et à prendre la forme souhaitée. L’entreprise utiliserait donc une formule qui s’apparente aux os, solides à l’extérieur mais spongieux à l’intérieur. Cela rendrait le matériau plus résistant et plus dur que les autres formes de béton. Retrouvez plus d’informations sur les matériaux développés par SCG sur leur site officiel.

SCG

Que pensez-vous de la technique développée par SCG? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you