menu

Un scanner capable de détecter les armes imprimées en 3D

Publié le 5 juin 2014 par Alex M.

Depuis la publication sur la toile des plans 3D par Cody Wilson, de nombreuses craintes sont nées dans le monde entier sur la dangerosité des armes imprimées en 3D. Fabriquées essentiellement à base de plastique, ces armes 3.0 deviennent un réel casse-tête pour les contrôles de sécurité aux aéroports et autres lieux publics et a fortiori un enjeu majeur en terme de sécurité nationale pour les gouvernements.

article_codywilson2

Liberator, la 1ère arme fonctionnelle imprimée en 3D dont les plans ont été publiés sur la toile

C’est en partant de ce constat que Nick Bowring, chercheur au Centre de Détection et d’Imagerie de la Manchester Metropolitan University a développé en partenariat avec la société Radio Physics Solutions le premier scanner capable de détecter en temps réel des armes imprimées en 3D.

Située en Angleterre, la société Radio Physics Solutions est spécialisée en scanners et détecteurs pour le secteur de la défense et de la sécurité. La compagnie prévoit maintenant de produire et commercialiser ce premier scanner et pourra compter sur une levée de fonds plus de £700 000 (environ 860 000€) auprès du site de crowdfunding SyndicateRoom.

La technologie du scanner sera basée sur un programme d’intelligence artificiel qui analysera en temps réel des ondes radio et permettra de rapidement contrôler une foule d’individus en mouvement explique Nick Bowring. Le système pourra fonctionner sur une distance maximale de 25 mètres et alertera via un écran de contrôle la position de l’arme sur l’individu soupçonné. « C’est une réelle combinaison entre un système radar et un logiciel d’intelligence artificielle » explique le chercheur universitaire.

Le prototype du futur scanner développé par Nick Bowring et Radio Physics Solutions

Le prototype du futur scanner développé par Nick Bowring et Radio Physics Solutions

Dans des récents tests réalisés avec l’agence britannique NABIS, spécialisée en balistique, le scanner a réussi avec succès la détection d’armes imprimées en 3D à base de plastique en alertant l’opérateur en moins d’un seconde indique Nick Bowring.

Le fondateur de SyndicateRoom, la plateforme de crowdfunding dédiée aux investisseurs privés, a lui même commenté le projet « leurs scanners ne sont pas simplement capables de détecter les armes conventionnelles et des couteaux, mais également des bombes artisanales et des armes composites. Il y a un énorme marché pour ce genre de technologie, des centres de transports publics jusqu’au bâtiments du gouvernement en passant par des évènements sportifs majeurs. »

Dans la vidéo, Nick Bowring explique le fonctionnement du scanner :

article_scanner_arme4

article_scanner_arme5

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook et    [follow id= »3Dnatives » ]

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you