menu

Sakuu annonce le lancement de sa plate-forme d’impression 3D de batteries solides

Publié le 18 mai 2021 par Mélanie R.
sakuu

Imaginez une plate-forme qui puisse imprimer en 3D la batterie de votre voiture électrique. C’est le défi que s’est lancée l’entreprise américaine Sakuu – anciennement Keracel – pour la fin de l’année 2021. En  partenariat avec Musashi Seimitsu Industry, elle souhaite concevoir des batteries solides via la fabrication additive réduisant son coût, sa taille, son poids tout en augmentant ses performances, son autonomie et sa durabilité. Bien que peu de détails aient été révélés, il semblerait que la solution d’impression de Sakuu repose sur un procédé multi-matériaux et multi-procédés. 

Le projet ne date pas d’hier : Musashi et Sakuu avaient annoncé il y a quelques années leur volonté de concevoir des batteries solides imprimées en 3D, à priori à base de céramique. Pour rappel, ce type de batterie intègre un électrolyte solide et non liquide. Ce solide peut être un sulfure, un oxyde ou un polymère. Cela permettrait d’augmenter la densité d’énergie mais aussi la sûreté de la batterie. Deux ans plus tard, les deux partenaires ont progressé avec un lancement prévu d’ici la fin de l’année. Une aubaine pour le marché de la mobilité électrique en pleine croissance – selon  un rapport réalisé par le CCFA en 2020, 194 730 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été commercialisés en France, soit 180% de plus par rapport à l’année précédente.

Sakuu se lance dans l’impression de batteries solides (crédits photo : Sakuu)

Sakuu imprime en 3D des batteries solides plus légères

La solution de fabrication additive développée par Sakuu combinerait un procédé de fusion sur lit de poudre et de jet de matière, capable de combiner plusieurs matériaux – on imagine céramique et métal. Elle permettrait de produire des batteries solides 50% plus petites et 30% plus légères que celles traditionnellement fabriquées. Robert Bagheri, fondateur et CEO de Sakuu, explique : “La fabrication de batteries solides est à  la  fois difficile et très coûteuse. En exploitant la flexibilité et les capacités d’amélioration de l’efficacité de notre processus unique et évolutif d’impression 3D, nous permettons aux fabricants de batteries et aux sociétés de véhicules électriques de surmonter ces problèmes fondamentaux.”  Traditionnellement les batteries solides sont faites d’épaisses couches de céramique ce qui augmente considérablement la quantité de matière utilisée, le coût global mais aussi réduit les possibilités en termes de production de gros volumes. Le recours à la fabrication additive change la donne.

Sakuu serait en effet capable de déposer de fines couches de céramique et de métal en même temps, ainsi qu’un support d’impression pour obtenir des géométries plus complexes. A la clé, une diminution des matériaux nécessaires et une réutilisation d’une partie de la poudre non fusionnée, réduisant à priori l’empreinte écologique de la production. L’entreprise devrait d’abord s’attaquer au marché des véhicules électriques à deux, trois et quatre roues.

La plate-forme d’impression combinerait plusieurs procédés (crédits photo : Sakuu)

Robert Bagheri conclut : « Pour les marchés de l’e-mobilité en particulier, nous pensons qu’il s’agit d’une réalisation historique, qui pourrait transformer l’adoption des véhicules électriques par les consommateurs. De plus, en l’adoptant comme technologie de choix, ces utilisateurs bénéficient également des opportunités plus larges offertes par notre plateforme de fabrication additive, à savoir la possibilité de bénéficier d’une production à la demande et localisée, ce qui peut contribuer à des opérations de fabrication plus efficaces et à des chaînes d’approvisionnement plus courtes. » En attendant le lancement officiel de la plate-forme, rendez-vous sur le site de Sakuu ICI.

*Crédits photo de couverture : Opportunités-Technos

Que pensez-vous de l’impression 3D de batteries solides ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you