menu

En Sicile, un bar à glaces décoré grâce à l’impression 3D 

Publié le 7 octobre 2021 par Philippe G.
Riso Paradiso

De plus en plus, il devient courant de voir le secteur alimentaire et l’impression 3D associés lors d’innovations. Que ce soit pour créer une collection de vaisselle, pour fabriquer des matériaux destinés à l’industrie ou imprimer en 3D de la viande, la fabrication additive gagne en popularité au fil du temps. Et les applications sont toujours plus variées. Il y a peu, en Sicile, près de la ville de Catane, le bar à glaces et à cocktails Riso Paradiso a ouvert ses portes avec comme particularité d’avoir une décoration extérieure et intérieure presque entièrement imprimée en 3D. Situé à une centaine de mètres de la célèbre cathédrale d’Acireale, le Riso Paradiso fait partie des premiers établissements à s’être orienté vers l’impression 3D pour son agencement. 

Dans ce bar, que ce soit les tabourets, les bibliothèques ou les abat-jour, presque tous les éléments ont été imprimés en 3D. Aux premiers abords, on pourrait penser que les dirigeants de l’établissement se soient tournés vers la fabrication additive à des fins marketing, mais ce n’est pas le cas. Les fondateurs du Riso Paradiso affirment que la technologie leur a permis de faire d’importantes économies, et ils envisagent à l’avenir de commercialiser des répliques des meubles imprimés en 3D. D’autant plus que, grâce à l’impression 3D, ils ont réussi à limiter l’empreinte environnementale lors de la création de leur décoration. 

La décoration intérieure du Riso Paradiso (crédits photo : Caracol)

Les solutions d’impression 3D de Caracol 

Située dans le nord de de l’Italie, dans la ville de Côme près de Milan, l’entreprise Caracol est venue en aide aux fondateurs du Riso Paradiso. La société, qui offre des solutions de conception basées sur l’impression 3D, accompagne plusieurs société dans leurs projets. Afin de décorer l’établissement, Caracol a eu recours à un procédé d’impression 3D dont il est propriétaire : une technologie d’extrusion robotisée grand format. Cette méthode de fabrication a principalement permis de fabriquer les différents éléments de décoration de manière durable et peu coûteuse, à partir de PLA biodégradable et d’autres plastiques recyclés. 

Si pour le moment peu d’établissements se sont orientés vers l’impression 3D pour la décoration, il ne serait pas surprenant de voir à l’avenir ce type de démarche se démocratiser. D’autant plus qu’elle offre l’opportunité de décorer à l’aide de matériaux durables les lieux, tout en limitant les coûts. La technologie permet aujourd’hui d’allier tradition et innovation, tout en se montrant respectueuse de l’environnement. 

Les abats-jour imprimés en 3D. (Crédits photo : Caracol)

Que pensez-vous du Riso Paradiso ? N’hésitez pas en tout cas à partager vos commentaires sur ce projet dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Caracol

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you