menu

La reprise du marché de l’impression 3D portée par la Chine et les imprimantes 3D de bureau

Publié le 5 novembre 2020 par Mélanie R.
reprise du marché 3D

Il y a quelques jours, l’entreprise CONTEXT a publié sa dernière étude sur le marché mondial de l’impression 3D, affirmant clairement que la Chine et les imprimantes 3D de bureau ouvrent la voie à une reprise du secteur suite à la pandémie actuelle. Selon le cabinet, la fabrication additive a connu une augmentation de 24% en termes de machines industrielles livrées en Chine, et une hausse mondiale de 68% en ce qui concerne l’expédition d’imprimantes 3D personnelles. Une nouvelle plutôt rassurante dans ce contexte économique si particulier. 

Il est intéressant de rappeler que CONTEXT avait déjà publié un premier rapport suite à la crise du COVID, rapport plutôt pessimiste puisqu’il affichait une baisse de 4% des expéditions des imprimantes 3D dans le monde en 2020, et ce, même avec une reprise au second trimestre. Force est de constater que cette baisse ne concerne ni la Chine ni les machines personnelles – rappelons ici que l’entreprise classe les imprimantes 3D selon quatre catégories : industrielle (+$100K), design (entre $20K et $100K), professionnelle (entre $2,5K et $20K) et enfin personnelle (moins de $2,5K, hors imprimantes 3D en kit). Une bonne nouvelle qui peut s’expliquer par la reprise économique de la Chine plus globalement, mais aussi par un retour à la maison qui a poussé certains à investir dans une machine de bureau. 

Le second trimestre a été marqué par une croissance des expéditions des imprimantes 3D dites personnelles

Les marché occidentaux au ralenti tandis que la Chine se réveille

CONTEXT souligne que les expéditions de machines industrielles et design se sont freinées sur le marché occidental, avec une grande partie des industries aujourd’hui au ralenti voire à l’arrêt. Les investissements en matériel ne sont plus la priorité, entraînant ainsi la chute des ventes des imprimantes 3D. Et pourtant, en Chine, la situation semble être différente : d’après l’étude, de nombreux fournisseurs chinois ont déclaré avoir non seulement vu leurs expéditions augmenter par rapport au premier trimestre, mais aussi avoir constaté des taux d’expédition encore plus élevés qu’il y a un an. Chris Connery, vice-président de la recherche mondiale chez CONTEXT, explique : “La demande d’imprimantes industrielles a augmenté au même rythme que la Chine au deuxième trimestre 2020. Bien que les expéditions globales se soient légèrement améliorées du premier au deuxième trimestre, principalement grâce à un rebondissement en Chine, elles sont restées très faibles sur les marchés occidentaux, ce qui a entraîné une baisse de 38 % des expéditions totales de cette catégorie par rapport à l’année dernière.”

Les imprimantes 3D de bureau participent à la reprise du marché 3D

L’étude de CONTEXT montre qu’au contraire, les segments “professionnel” ($2,5K et $20K) et “personnel” (moins de $2,5K hors kit) ont bien augmenté, ce qui s’expliquerait en grande partie par un travail à la maison suite au confinement. Les professionnels ont investi dans des solutions fiables et rapides, de quoi poursuivre leur plan de production au minimum. Les imprimantes 3D professionnelles seraient d’ailleurs la seule catégorie à connaître une croissance de 7% de ses recettes au deuxième trimestre 2020. 

Le fabricant chinois Farsoon a vu ses ventes augmenter au second trimestre

Quant au marché des imprimantes 3D personnelles, il n’est pas étonnant de le voir exploser étant donné que la majorité de ces machines proviennent de la Chine, dépendant très fortement des chaînes d’approvisionnement. Au premier trimestre cette année, la demande des makers en imprimantes 3D de bureau était très élevée mais l’offre était très limitée et les expéditions de nouveaux produits ont été considérablement entravées. Or, la production chinoise a repris au second trimestre, changeant radicalement la situation puisque ces livraisons ont augmenté de 68% !

L’étude CONTEXT rappelle également le rôle que les imprimantes 3D ont joué dans la production d’équipements de protection individuelle comme des masques, mais aussi des dispositifs médicaux comme des écouvillons pour tester les patients. Les technologies 3D ont ainsi montré leur intérêt par temps de crise, affichant clairement une plus grande flexibilité dans la fabrication ; les acteurs du marché espèrent en tout cas que cet intérêt pourra se manifester plus clairement dans d’autres industries et que l’adoption de la fabrication additive se fera rapidement et massivement. L’étude conclut en affirmant que le dernier trimestre représente généralement plus de 29 % des livraisons d’imprimantes 3D annuelles, mais table sur une proportion de 36% pour cette fin d’année. Reste à savoir si des évènements comme le Formnext Connect pourront contribuer à cette reprise du marché de l’impression 3D. Vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI.

Que pensez-vous de cette reprise du marché de l’impression ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you