menu

Des moteurs Renault Trucks plus performants grâce à la fabrication additive métal

Publié le 23 janvier 2017 par Mélanie R.
Renault fabrication additive métal

Renault Trucks se tourne vers la fabrication additive métal pour améliorer les performances de ses moteurs. A Lyon, le bureau d’études moteur Renault Trucks a créé un prototype de moteur DTI 5 quatre cylindres Euro 6 step C grâce à la fabrication additive.

Le bureau a fabriqué des culbuteurs et supports de culbuteurs qu’il a pu tester avec succès pendant 600 heures en les intégrant à un moteur Euro 6.

Renault fabrication additive métal

Un culbuteur créé grâce à la fabrication additive métal

Le chef de projet chez Renault Trucks explique : « Le but de ce projet est de démontrer l’impact positif de la fabrication additive métallique sur la taille et la masse du moteur. Ce procédé nous a permis de diminuer de 25 %, soit 120 kg, le poids d’un moteur quatre cylindres. Les tests effectués prouvent la durabilité des composants du moteur réalisés en impression 3D. » La fabrication additive métallique offre donc de nouvelles perspectives pour le constructeur automobile: en réduisant le poids du moteur et en augmentant la durabilité de ses pièces, les véhicules Renault Trucks sont plus performants.

Renault fabrication additive métal

Le moteur Renault Trucks conçu grâce à la fabrication additive

La fabrication additive métal est une nouvelle façon de développer des moteurs thermiques. Elle permet d’optimiser le dimensionnement des pièces, de réduire le nombre d’opérations d’assemblage et le nombre de composants d’un moteur. Le moteur DTI 5 a ainsi été fabriqué avec 25% de composants en moins ce qui correspond à 200 pièces.  « La fabrication additive permet de s’affranchir des contraintes et de libérer la créativité des ingénieurs. Ce procédé offre une perspective de rupture technologique sur  les moteurs de demain, qui seraient plus fonctionnels, plus légers et donc offriraient des prestations optimales », précise Damien Lemasson.

Pour en savoir plus sur la technique utilisée:

La fabrication additive métal peut-elle révolutionner le secteur de l’automobile? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you