menu

Relativity développe un centre de fabrication de fusées imprimées en 3D

Publié le 13 juin 2019 par Mélanie R.

Le fabricant de fusées imprimées en 3D Relativity a annoncé qu’il installera une partie de sa production dans un des sites de la NASA : la jeune pousse bénéficiera de plus de 20 000 mètres carrés pour espérer lancer ses fusées dans l’espace d’ici la fin de l’année 2020. Ce rapprochement permettra surtout à Relativity d’accélérer le développement de ses fusées et de gagner en flexibilité dans son processus de fabrication. Une bonne nouvelle pour le secteur aérospatial qui confirme que l’impression 3D a plus que jamais une carte à jouer !

L’année dernière, nous avions rencontré Relativity – elle était d’ailleurs à l’époque encore une jeune startup pleine d’ambitions. Ambitions qu’elle commence à concrétiser grâce à l’impression 3D métal et à divers investissements qui s’élèvent aujourd’hui à $45 millions. Pour rappel, l’entreprise affirme que plus de 95% des composants des fusées sont conçus grâce aux technologies 3D et qu’elle est capable de concevoir une fusée entière en 60 jours seulement. Elle s’installe désormais dans un ancien bâtiment de la NASA en Nouvelles Orléans et bénéficie de nombreuses infrastructures qui devraient booster sa productivité comme des ponts roulants. Relativity devrait y installer ses bras robotisés et son centre de test pour la fusée Terran 1.

Relativity

Les premiers tests de la Terran 1 (crédits photo : Relativity)

Avec ce nouveau centre d’impression 3D, Relativity devrait pouvoir créer davantage de fusées en un temps réduit. Pour rappel, l’entreprise californienne avait réussi à réduire par 100 le nombre de composants nécessaires à la fabrication d’une fusée grâce à leur bras robotisé Stargate. Tobi Duschl, Vice-Président des opérations de Relativity ajoute : “L’accord avec la NASA va accélérer notre développement. Ce grand espace permettra de fabriquer 12 à 24 fusées Terran chaque année, avec plus de flexibilité et avec un temps de lancement plus court.”

L’ouverture de ce centre est une bonne nouvelle pour le secteur de l’emploi également : Relativity s’est engagé à créer 200 postes et à investir 59 millions de dollars dans l’état du Mississippi. Autre avantage considérable : le site est à proximité de l’endroit où Relativity effectue ses tests de propulsion (à environ 5 kilomètres) : les fusées pourront donc être testées et intégrées sans être expédiées d’un bout à l’autre du pays. Tobi conclut : “L’intégration de nos installations d’impression 3D des fusées et d’essais sur un seul et même site permet à Relativity d’offrir une plus grande flexibilité aux entités commerciales et gouvernementales qui veulent aller dans l’espace plus rapidement, plus fréquemment et de façon plus économique.” En attendant le lancement des fusées imprimées en 3D de Relativity, retrouvez plus d’informations ICI.

Relativity

Le site d’essais de l’entreprise californienne (crédits photo : Relativity)

Que pensez-vous de l’ouverture de ce centre ? Partagez votre opinion en commentaire de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you