menu

Redonnez vie à votre Nintendo avec l’impression 3D !

Publié le 24 août 2013 par Alex M.

Le weekend c’est l’occasion de se détendre et de penser à des sujets plus légers… Aujourd’hui, on vous parle de Dave Nunez, un ingénieur informatique basé dans l’état de Washington, passionné de jeux vidéo oldschools et de création homemade. Cet américain bricolo est à l’origine du projet NESPo, diminutif de NES Portable, une console Nintendo portable réalisée en partie grâce à l’impression 3D.

Dave commença par faire l’acquisition d’une puce électronique, dénommée NOAC (pour NES on a chip) servant à émuler de vieux jeux Nintendo et permettant de pallier aux imposants composants de la console Nintendo d’origine. Après avoir rassemblé les autres éléments qu’il lui manquait: un écran TFT, un haut-parleur ainsi qu’une batterie utilisée pour les voitures télécommandées, il ne restait plus à Dave que de s’attaquer à la coque de la console.

C’est à ce moment là que son imprimante MakerBot Replicator 2 entra en jeu. Dave poursuivit son ouvrage en mesurant l’ensemble des pièces dont il aurait besoin puis les modélisa en 3D via le logiciel de CAO OpenSCAD, idéal pour réaliser des formes 3D simples. Ci-dessous, un aperçu des différents pièces avant impression :

le fichier 3D de la NESPo réalisé à partir d'OPENScad

Les différents fichiers 3D de la NESPo réalisés à partir d’OpenSCAD

Une fois les fichiers 3D optimisés pour la Replicator, l’impression 3D des différentes pièces à base de filament PLA put enfin débuter. L’opération prit environ 14 heures et 25 minutes, sans toutefois compter l’impression des pièces de tests… Un aperçu du résultat :

nes_3dprint7

La console portable prend forme petit à petit : les différentes pièces de la NESPo imprimées et assemblées. Il ne manque plus que l’écran et une touche de déco !

En comptant l’assemblage final, le projet NESPo prit à Dave une quinzaine de jours; mais quand on jette un oeil à son blog, on s’étonne de sa rapidité ! Maintenant que vous avez le mode d’emploi, on ne peut qu’encourager les apprentis makers de se lancer dans ce super projet DIY ou pourquoi pas profiter de la rentrée pour s’inscrire dans le fablab de votre ville !

nes_3dprint8

La NESPo après 2 semaines de travail.

Pour rester informé abonnez vous à notre flux RSS ou pages Facebook et [follow id= »3Dnatives » ]

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you