menu

Un alligator se fait greffer une queue prothétique imprimée en 3D

Publié le 22 août 2018 par Mélanie R.
queue prothétique imprimée en 3D

Dimanche dernier, on vous présentait Mr Stubbs, un alligator de 2 mètres de long qui s’est fait greffé une queue imprimée en 3D. Grâce aux technologies 3D, des chercheurs de l’Université Midwestern aux Etats-Unis ont pu recréé une queue entièrement personnalisée et adaptée à la morphologie du crocodile. Une initiative qui n’est pas passée inaperçue et qui montre bien comment l’impression 3D trouve aussi une place auprès des animaux!

En 2013, l’alligator américain a été retrouvé à l’arrière d’un camion avec d’autres animaux exotiques, transportés illégalement par un groupe de trafiquants d’animaux. Il a alors été soigné par l’association Phoenix Herpetological Society qui lui a greffé une première queue prothétique, conçue à partir d’un moulage de celle d’un alligator mort de taille similaire. Toutefois, la méthode s’est avérée un peu maladroite car chaque crocodile a un centre de gravité et de flottabilité propre à lui-même. Par conséquent, Mr Stubbs avait du mal à se déplacer.

queue prothétique imprimée en 3D

Une queue prothétique imprimée en 3D sur mesure

Des chercheurs américains se sont alors tournés vers les technologies 3D, davantage accessibles aujourd’hui, afin de concevoir une queue sur mesure, plus adaptée à Mr Stubbs. Ils ont travaillé avec une entreprise locale, STAX3D qui leur a fourni un scanner d’Artec 3D afin de modéliser le membre du reptile. Justin Georgi, professeur d’anatomie à l’Université Midwestern affirme: “Ils ont obtenu une résolution où tous les détails et caractéristiques, même au-dessous de l’échelle millimétrique, étaient visibles et utilisables. Le voir en temps réel était incroyable.”

L’équipe explique qu’elle a imprimé en 3D le modèle obtenu pour faire un moulage en silicone. Celui-ci a ensuite été utilisé pour fabriquer plusieurs queues prothétiques pour M. Stubbs, parfaitement ajustées à sa taille et composition corporelle. Il semblerait qu’il ait bien intégré la prothèse, ses déplacements sont plus fluides.

queue prothétique imprimée en 3D

Le professeur Georgi conclut : “L’alligator va très bien. Chaque fois qu’il porte une de ses queues, il continue de progresser. Nous sommes maintenant en train de lui fabriquer une nouvelle prothèse, basée sur ce que nous avons appris des expériences récentes.” Le professeur souhaite quant à lui étendre son travail à d’autres espèces animales menacées. Vous pouvez retrouver toutes les informations relatives au projet sur le site officiel de l’Université et d’autres images dans la vidéo ci-dessous :

Que pensez-vous de cette queue prothétique imprimée en 3D? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you