menu

Groupe PSA s’appuie sur les imprimantes 3D Volumic pour accélérer l’innovation automobile

Publié le 17 février 2021 par Mélanie R.
PSA volumic

Depuis environ 3 ans, le fabricant français d’imprimantes 3D Volumic travaille en étroite collaboration avec le groupe PSA dans la production de pièces, que ce soit des prototypes fonctionnels, de l’outillage et des pièces finies. Le constructeur automobile a en effet investi dans des machines de bureau FDM des gammes Stream ULTRA et MK2, destinées notamment à son département Service et Pièces qui correspond au service après-vente du groupe. Il peut ainsi fabriquer des composants avec des matériaux techniques et des filaments chargés de la gamme Volumic, et répondre aux normes et contraintes de l’industrie que ce soit en termes de résistance à la chaleur, de sollicitation mécanique ou d’usure.

La fabrication additive a une place de choix dans le secteur automobile où elle accompagne les constructeurs dans la réalisation de pièces plus complexes et personnalisées sur des délais plus courts. Les développements en termes de matériaux permettent également de concevoir des projets répondant aux exigences de cette industrie, quelle que soit la technologie d’impression choisie. Le groupe PSA avait d’ailleurs présenté il y a maintenant 3 ans sa DS 3 Dark Side qui comportait par exemple des pièces en titane imprimées en 3D. Si la fabrication additive métallique est un procédé de plus en plus employé chez les constructeurs, le dépôt de matière fondue n’est pas en reste et la collaboration entre PSA et Volumic en est la preuve.

PSA a investi dans la gamme Stream ULTRA

Pour le groupe PSA, s’appuyer sur un industriel français de l’impression 3D était clé. Après avoir testé plusieurs technologies comme le SLS, le MJF, l’entreprise s’est penchée sur le FDM. À ce stage, plusieurs marques s’offraient à eux. M. Alexandre, Direction Service et Pièces, explique : « Nous avons choisi Volumic parce que leurs machines sont Made In France et possèdent des performances qui répondent à nos attentes. De plus, le service après-vente est très facilement joignable, cela faisait partie de nos critères de décision. Nous avons en effet besoin d’être réactifs et d’avoir des échanges les plus simples possibles. » Le constructeur a donc d’abord investi dans une Stream 30 MK1 qui a rapidement évolué en MK2 suite aux nouveautés apportées par la marque niçoise. Séduit par l’évolutivité et la fiabilité des machines, le département Service et Pièces a ensuite opté pour la nouvelle gamme ULTRA de Volumic afin d’accroître son portefeuille d’applications avec un nombre toujours plus important de thermoplastiques compatibles.

Une collaboration française qui répond à plusieurs attentes

Aujourd’hui, Mme K. SAUNAL confirme que les machines de Volumic lui permettent d’accélérer la phase de prototypage en aidant à gérer plus rapidement et efficacement les problématiques de géométrie et de d’assemblage sur des ensembles complexes. Rappelons qu’avec sa gamme ULTRA, Volumic a pour objectif d’offrir des performances de vitesses élevées, ce qui a permis de faire gagner beaucoup de temps au constructeur automobile. Les machines sont également compatibles avec un large éventail de filaments, des matériaux standards aux thermoplastiques techniques, permettant d’obtenir des pièces avec des caractéristiques mécaniques plus ou moins élevées selon l’application finale.

Pièces de structure pour formation (crédits photo : PSA)

M. R. SULTER explique que certaines pièces sont imprimées pour valider des concepts ou des volumes fonctionnels, réduisant les délais de production et les coûts. Par exemple, la ligne de flux des moteurs essence de génération EB utilise une imprimante 3D MK2 dédiée pour imprimer des supports de caméra, des gabarits de contrôle, des joints, des supports, etc. Le constructeur précise : « Des pièces qui nous coûtaient auparavant 300 ou 600€ ou plus avec des délais de livraisons contraignants, nous coûtent à présent environ 2€ et sont disponibles en quelques heures ! Ceci à tel point que la machine de notre atelier a été amortie en moins de 2 mois (consommables inclus). »

Accompagner et former

Si l’introduction de l’impression 3D a permis au groupe de gagner en efficacité, c’est notamment parce qu’il a su organiser des flux de travail dédiés et des formations sur les machines, épaulé par Volumic. Il faut en effet pouvoir prioriser les projets, définir des règles d’utilisation, former les opérateurs etc. Actuellement, l’accès aux machines n’est autorisé qu’aux personnes rattachées à un service possédant une imprimante 3D, ayant les compétences nécessaires en impression 3D. La planification des impressions est gérée en interne par un utilisateur identifié dans chaque service. M.Alexandre ajoute : « Ayant suivi une formation de Chef de Projet en Impression 3D, j’ai apporté mes compétences aux premiers utilisateurs lors de l’implantation des premières machines Volumic au sein du Groupe. Les équipes Volumic sont également toujours disponibles pour nous écouter et répondre à nos problématiques. »

Un des exemples de pièces imprimées en 3D par PSA sur Volumic 3D Stream

En termes de modélisation, le service « Après-vente » est aujourd’hui autonome et peut gérer un projet de la phase d’étude à la production finale. Il est en effet équipé de deux scanners 3D et maîtrise certaines méthodes comme la rétro-conception et l’optimisation topologique.

Stéphane Malaussena, co-fondateur de Volumic, conclut : « Outre la qualité de nos produits, nos clients apprécient aussi tout le suivi, le conseil et l’accompagnement que nous leur fournissons grâce à notre expertise de cette technologie. La meilleure reconnaissance de la qualité du travail accompli se traduit par la confiance que nous témoignent de nombreux grands comptes dans des secteurs de pointe comme l’Automobile, l’Aéronautique, l’Aérospatiale, l’Energie, la R&D, le Vétérinaire, le Pharmaceutique… Nous sommes heureux est fier de la nature de la relation avec PSA qui est, de manière globale, une excellente nouvelle pour l’industrie française de pointe (automobile comme impression 3D). » Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur les imprimantes 3D Volumic sur le site de l’entreprise.

PSA volumic

L’impression 3D permet à PSA d’accélérer sa phase de production

Que pensez-vous de cette collaboration entre PSA et Volumic ?  Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you