menu

ProtoCycler, un système de recyclage pour votre imprimante 3D

Publié le 30 octobre 2018 par Mélanie R.
protocycler

Quand on parle d’impression 3D, on pense souvent aux bénéfices que la technologie engendre vis-à-vis de l’environnement : moins de gaspillage de matière, possibilité de recycler certains déchets, production locale entrainant moins d’échanges physiques et donc de transports, etc. Les avantages sont nombreux et c’est pourquoi certaines entreprises ont développé des solutions pour accélérer cette prise de conscience et favoriser cette technologie à priori plus verte. C’est le cas de la jeune pousse canadienne ReDeTec qui a mis au point une petite machine capable de transformer les déchets plastiques en filaments d’impression 3D. Baptisée ProtoCycler, elle donne donc une seconde vie à tous ces objets qu’on jette et crée de la valeur là où on ne l’attend pas forcément. Nous avons donc rencontré Dennon Oosterman, son fondateur, pour en savoir plus sur son fonctionnement et sa vision du marché.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre lien avec l’impression 3D ?

protocyclerJe m’appelle Dennon Oosterman et j’ai découvert l’impression 3D pour la première fois lors de mes études d’ingénieur à l’Université British Columbia au Canada. Nous avons beaucoup utilisé l’impression 3D dans nos projets et cours, que ce soit pour concevoir des robots muraux ou des drones, mais aussi des simulateurs pour des activités sportives comme le hockey. On a toutefois constaté qu’un grand pourcentage de nos impressions 3D finissaient à la poubelle – principalement parce qu’il s’agissait de prototypes obsolètes ou dépassés qui avaient été améliorés depuis – et que nous dépensions beaucoup trop d’argent dans les imprimantes. C’est de là que vient l’idée de ProtoCycler.

3DN : Qu’est-ce que le ProtoCycler ? Comment fonctionne-t-il ?

ProtoCycler est un système de recyclage tout-en-un pour imprimante 3D qui vous permet de fabriquer votre propre filament à partir de déchets recyclés et de granulés plastique vierges. ProtoCycler est livré avec un broyeur pour déchiqueter les déchets de votre imprimante 3D, un extrudeur pour la production de filament, une commande informatique complète pour assurer la résistance du filament et un fonctionnement automatique et une bobine intégrée. Il existe également un mode manuel où vous pouvez utiliser et surveiller tous les différents aspects de l’extrusion du filament avec notre logiciel inclus, ce que personne d’autre ne propose. Cela vous permet d’expérimenter de nouveaux plastiques et de créer vos propres filaments sur mesure.

3DN : Peut-on recycler n’importe quelle pièce plastique avec le ProtoCycler ?

Pas encore mais nous travaillons dessus. À l’heure actuelle, nous pouvons recycler les principaux plastiques qu’on retrouve dans l’impression 3D, mais nous travaillons à l’automatisation du plus grand nombre de matériaux plastiques possible y compris le Nylon, le PET, le HANPS, le HDPE et bien d’autres. Notez toutefois qu’en mode manuel, si vous vous sentez à l’aise, vous pouvez dores et déjà commencer à extruder certaines de ces matières plastiques. Nous n’avons pas encore réglé les paramètres automatiques.

protocycler

La machine ProtoCycler

3DN : Qui sont vos clients aujourd’hui ? Quels sont vos projets futurs ?

Nos principaux clients sont des écoles, des entreprises et des institutions qui utilisent l’impression 3D. Cela inclut l’éducation de la maternelle à la terminale, les universités et les collèges, des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs allant des petites sociétés de design aux grands conglomérats mondiaux en passant par les bibliothèques municipales et les gouvernements … Globalement, on touche à tous ceux qui utilisent l’impression 3D de façon régulière. Nous sommes également extrêmement fiers d’avoir vendu ProtoCycler dans plus de 30 pays, sur tous les grands continents, à l’exception de l’Antarctique!

protocycler

Une pièce imprimée avec des filaments issus de la machine ProtoCycler

3DN : Comment voyez-vous le futur de l’économie circulaire sur le marché de l’impression 3D ?

Pour moi, l’avenir d’une économie circulaire en impression 3D n’est qu’une donnée. Nous avons soudainement le pouvoir de prendre de la matière première et de la transformer en tout ce dont nous avons besoin, directement sur notre bureau. Une fois que vous avez ajouté le recyclage dans l’équation, vous pouvez utiliser tout ce que vous avez imprimé en 3D et le transformer. Et vous pouvez faire tout cela sans réel coût ni temps, et avec l’incroyable avantage de pouvoir le faire ici et maintenant. Je pense que cela prendra un certain temps pour que cette façon de penser et cette philosophie pénètrent dans le quotidien de chacun – mais avec la nouvelle génération qui grandit avec cette technologie dans sa salle de classe, cela arrivera tôt ou tard, et je pense que ce sera incroyablement stimulant pour tout le monde.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

N’ayez pas peur d’échouer avec l’impression 3D! Je vois tellement de commentaires en ligne sur les échecs d’une impression 3D, sur les défauts d’une imprimante 3D ou sur le fait que la moitié des pièces imprimées sont inutilisables. Mais tout ça n’est pas grave! Pour moi, le but de l’impression 3D est de pouvoir façonner rapidement et facilement des idées, du coup ce n’est pas grave si elles ne fonctionnent pas la première ou la cinquième fois! Ce qui compte, c’est que vous appreniez, que vous développiez vos compétences et que vous vous amusiez à faire des choses géniales. Retrouvez davantage d’informations sur ProtoCycler ICI.

Que pensez-vous la machine ProtoCycler? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Les 2 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Raphael dit :

    Est ce qu’il est prévu une alternative à ce produit pour moins cher?
    Je sais qu’il a l’air super du fait qu’il inclu un grinder, un extruder et un enrouleur, mais ça reste difficile d’accès quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you