menu

Une prothèse mammaire imprimée en 3D plus confortable et esthétique

Publié le 4 avril 2019 par Mélanie R.

Deux étudiantes de l’Université de Plymouth ont créé Boost, une jeune pousse qui crée des prothèses mammaires colorées imprimées en 3D. Rosie Brave et Sam Jackman souhaitent en effet changer la vie des patientes qui ont du subir une mastectomie suite à un cancer du sein, l’objectif étant de leur proposer une prothèse plus confortable, esthétique et surtout adaptée à leurs besoins.  

Les technologies 3D ont un impact considérable sur le secteur médical, offrant davantage d’opportunités en termes de personnalisation ; la fabrication additive permettent en effet de concevoir des dispositifs beaucoup plus adaptés à chaque morphologie, rendant ainsi leur vie plus confortable. Au delà de ce confort, les prothèses imprimées en 3D peuvent aussi ajouter une touche esthétique, diminuant ainsi ce sentiment de handicap qui peut être ressenti par les personnes souffrant d’un handicap. On pense notamment à certaines prothèses de bras qui sont très travaillées en termes de design ou encore au projet H(Earring) qui allie dispositifs auditifs et bijoux.

prothèse mammaire imprimée en 3D

Rosie Brave

Après avoir appris que les prothèses de sein classiques étaient inconfortables, très moites et surtout très ternes, Rosie Brave a décidé de se lancer dans la production de prothèses plus colorées, agréables et adaptées à chaque patiente. Elle a donc commencé par imprimer en 3D des modèles plus légers et qui laissaient mieux passer l’air et donc respirer la peau. Rosie explique : “L’idée est venue de la mère de Sam – elle avait subi une mastectomie et détestait sa prothèse. Une partie du problème avec la prothèse était qu’elle était beige et fade, et que son teint ne correspondait pas. C’était comme si on voulait qu’elle se rapproche le plus possible de la réalité mais c’était un échec. Je me suis simplement dit qu’il serait beaucoup plus intéressant d’essayer de ne pas être réaliste justement et de s’amuser avec cela. J’aime beaucoup la couleur, il m’a donc paru évident qu’il fallait casser les codes et proposer une prothèse originale. Je ne voulais plus qu’elle soit synonyme de partie du corps manquante mais qu’elle tende à souligner la beauté d’une femme. »

Afin de repenser les prothèses, Brave a animé des groupes de discussion et des ateliers au cours desquels 19 femmes ayant subi une mastectomie ont participé. Cela a permis à la jeune designer d’en apprendre plus sur l’impact positif de la couleur et du design d’une prothèse sur le bien-être de la femme. La designer est assez discrète quant au processus d’impression 3D utilisée ; elle explique que la technologie lui aura permis de modéliser concrètement ses idées et de proposer plusieurs prothèses différentes. Une initiative qui avait déjà séduit Nneile Nkholise, fondatrice de l’entreprise iMedTech Group : elle avait imprimé en 3D 1 000 prothèses mammaires à l’occasion d’Octobre Rose. 

prothèse mammaire imprimée en 3D

Une prothèse mammaire imprimée en 3D

Les deux étudiantes ont reçu en septembre dernier £15 000 grâce au programme Design Council’s Spark. Elle espère recevoir d’autres investissements pour tester leur prothèse mammaire imprimée en 3D. Rosie conclut : « Nous espérons sincèrement que nos prothèses pourront être développées rapidement et fourniront une alternative aux solutions qui sont aujourd’hui chères et peu résistantes. » Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur cette prothèse mammaire imprimée en 3D sur le site officiel de Boost ICI.

Que pensez-vous du projet Boost ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you