menu

Projet Viliaprint : 5 maisons imprimées en 3D béton d’ici 2020

Publié le 5 avril 2019 par Mélanie R.
projet viliaprint

En janvier dernier, nous vous avions présenté le projet Viliaprint porté par Plurial Novilia, un acteur de l’habitat social appartenant au groupe Action Logement. Ce projet a pour objectif la création de 5 maisons à Reims d’ici 2020 dont certains murs seront imprimés en 3D par l’entreprise française XtreeE. Hier, les différents partenaires du projet présentaient, dans les locaux du fabricant à Rungis, un premier prototype de mur en béton imprimé en 3D et ses avancées alors que la phase d’incubation touche à sa fin. Le début de la construction devrait commencer en février 2020 et les premières familles pourront normalement s’installer dès la fin de l’année.

Plurial Novilia est une entreprise sociale pour l’habitat et surement la filiale la plus innovante du groupe Action Logement. Elle est à l’origine de Viliaprint, un projet expérimental qui mélange la fabrication additive béton et des éléments préfabriqués plus traditionnels. Beaucoup de partenaires font désormais partie de cette aventure dont XtreeE, le groupe Vicat qui développe le matériau de construction, à l’origine d’ailleurs du premier béton artificiel français, et Demathieu Bard Construction, entreprise indépendante de BTP qui participera à la réduction des délais de construction.

projet viliaprint

Le robot de XtreeE qui imprimera en 3D les murs des maisons (crédits photo : 3Dnatives)

Jérôme Florentin, directeur de la maîtrise d’ouvrage chez Plurial Novilia, explique que 5 maisons de plain-pied de différentes tailles seront bâties : une de 75 m2, 3 de 92m2 et une dernière de 100 m2. Il précise : “Pendant 8 mois nous avons mené notre phase de prototypage à savoir tout un travail sur la formulation du béton avec Vicat mais aussi la façon dont on allait imprimer nos murs en termes de hauteur, d’épaisseur, etc. Aujourd’hui, cette phase de prototypage est terminée – nous avons réussi à imprimer un mur suffisamment haut. Nous allons maintenant déposer le permis de construire et lancer la phase de construction en 2020 dans un éco quartier à Reims.

Un mélange d’impression 3D béton et de procédés classiques

Les futures maisons seront composées de murs imprimés en 3D d’environ 2,2 mètres de hauteur et de blocs techniques en bois. Grâce à la technologie d’impression 3D béton de XtreeE, il est possible de concevoir des murs creux facilement qui, à terme, pourront accueillir des canalisations ou un matériau isolant, réalisé à partir d’un liant et de chanvre. Selon les partenaires de Viliaprint, ce procédé leur fera économiser 50% de matière et leur permettra d’avoir une liberté architecturale plus grande avec la possibilité d’intégrer des courbes, des ellipses et des paraboles. D’ailleurs, certains murs devraient inclure des formes rondes pour y placer d’éventuelles armatures.

projet viliaprint

Exemple d’un mur imprimé en 3D qui intègre une forme ronde (crédits photo : 3Dnatives)

L’impression 3D béton des murs devraient se faire sur deux sites différents : dans les locaux de XtreeE et ceux du lycée Arago à Reims. Jérôme Florentin précise que l’impression aurait pu se faire sur site mais que cela aurait présenté des contraintes architecturales supplémentaires : le robot doit en effet être protégé sous tente et l’air traité ce qui représente un coût supplémentaire. Les partenaires ont donc choisi d’avoir une production hors site et d’assembler les modules et les murs sur le chantier une fois terminés.

Un prototype de mur imprimé en 3D pour le projet Viliaprint

Ces différentes annonces étaient également l’occasion de présenter un prototype de mur imprimé en 3D et d’autres réalisations tests dans les locaux de XtreeE. Nous avons pu assister à l’impression 3D en live d’une portion du mur : la tête d’impression venait déposer du béton couche par couche et ce à une vitesse de 100 mm par seconde. L’équipe de XtreeE nous a révélé qu’ils étaient montés jusqu’à 400 mm/s ! Comptez entre 2 et 5 heures pour imprimer en 3D un mur de 2 à 2,5 mètres de haut.

projet viliaprint

L’impression 3D du prototype (crédits photo : 3Dnatives)

Le chantier devrait donc commencer en février 2020 ; les maisons ouvriront normalement ses portes à ses premiers locataires dix mois plus tard seulement. On ne manquera pas de vous tenir informés de l’évolution du projet ! En attendant, vous pouvez retrouver plus d’informations ICI.

projet viliaprint

Exemples de pièces imprimées en 3D par XtreeE (crédits photo : 3Dnatives)

Que pensez-vous du projet Viliaprint ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you