menu

Les chimistes BASF et DSM s’équipent de solutions d’impression 3D SLS chez Prodways

Publié le 13 janvier 2020 par Mélanie R.
prodways et chimistes

Le fabricant français Prodways confirme son rapprochement avec deux groupes chimistes internationaux, BASF et DSM, en les équipant de plusieurs imprimantes 3D industrielles, plus particulièrement des machines de frittage de poudre. Ces solutions seront principalement employées à des fins de recherche et développement et de production, permettant aux chimistes de tester différents matériaux et développer une offre plus avancée et adaptée pour tous les industriels.

Cela fait maintenant quelques années que les géants de la chimie s’intéressent à la fabrication additive, convaincus de son potentiel dans le secteur industriel. Il suffit de voir les partenariats stratégiques qui sont noués entre eux et les fabricants de matériaux, de machines ou encore les services d’impression. Citons ici Arkema qui a développé sa propre plate-forme dédiée à la fabrication additive industrielle ; ou encore Solvay qui présentait de nouveaux matériaux pour le secteur de l’Oil & Gas au Formnext 2019. On s’intéresse aujourd’hui à l’allemand BASF et au néerlandais DSM qui ont tous deux investi dans des solutions de fabrication additive industrielles conçues par le fabricant français Prodways. 

Prodways développe une gamme de solutions de fabrication additive industrielles

Des imprimantes 3D de frittage poudre pour la R&D et la production

Commençons par BASF, partenaire stratégique de Prodways depuis 2016 : le groupe allemand a ajouté 4 machines à sa gamme, composée d’une ProMaker P1000. Prodways ne précise pas quels modèles ont été choisis, mais le chimiste reste sur une technologie de frittage de poudre. Celles-ci sont compatibles avec les poudres PA6 de BASF ainsi que sur son polypropylène. Ces nouvelles capacités devraient être principalement utilisées pour des activités de R&D ainsi que pour la fabrication de pièces. 

Le communiqué de presse précise : “Le développement d’un écosystème de partenaires de la fabrication additive est un enjeu majeur dans l’industrialisation de la technologie. L’équipement de machines Prodways par un des leaders de la chimie permet d’ouvrir de nouvelles perspectives en mettant à disposition leurs expertises respectives : les imprimantes 3D et la production de pièces pour Prodways, le développement de matières avancées pour le chimiste.”

La machine ProMaker P1000

Quant à DSM, le groupe a opté pour deux machines ProMaker P2000 ST, une solution de frittage de poudre haute température, capable de traiter des matériaux jusqu’à 280°C et offrant un volume de 250 x 250 x 320 mm. L’entreprise néerlandaise explique que ces machines lui permettront de tester de nouveaux matériaux mais aussi de créer des pièces finies. Enfin, elle a testé sa nouvelle poudre PBT Arnite© AM1210 sur une ProMaker P4500 ; c’est un matériau pensé pour les secteurs électroniques et électriques grâce à ses propriétés électriques, mécaniques et ignifuges. La machine devrait également être vendue par Prodways au chimiste.

Ces deux partenariats montre à la fois la volonté du fabricant français de proposer des matériaux industriels, plus adaptés aux besoins de plus en plus exigeants de certains secteurs, mais aussi le désir des acteurs chimistes d’avancer sur le marché de la fabrication additive en développant des solutions innovantes et sur-mesure. Retrouvez plus d’informations dans le communiqué de presse officiel et dans la vidéo ci-dessous :

Que pensez-vous de ce nouveau partenariat entre Prodways et les chimistes ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you