menu

La gamme de matériaux Polymaker répond aux attentes du marché de l’impression 3D

Publié le 15 décembre 2021 par Mélanie W.
polymaker

Le fabricant chinois Polymaker est réputé pour sa large gamme de filaments d’impression 3D, accessible à tous en termes de prix et répondant à une diversité de besoins. Des matériaux standard (PLA, PETG, TPU) aux matériaux plus techniques (ABS, PC, ASA, composites), il propose une offre complète – le fabricant a même développé des accessoires pour optimiser le stockage des filaments ainsi que le post-traitement. L’entreprise française Makershop revend actuellement l’ensemble de la gamme Polymaker, y compris son dernier matériau plus écologique, le PolyTerra PLA. Le fabricant a en effet décidé de répondre à une demande croissante autour de la durabilité en concevant un matériau compostable, vendu avec un touret en matériau recyclé.

Si vous suivez l’actualité du marché de la fabrication additive, alors il est très probable que vous connaissiez Polymaker. C’est un des leaders en termes de production de filaments pour l’impression FFF qui a su développer des solutions faciles d’accès et pratiques à imprimer depuis 2013. On peut d’ailleurs lire sur leur site : « Notre mission est de créer les meilleurs matériaux d’impression 3D. Nous sommes convaincus que les matériaux sont le facteur qui permettra à l’impression 3D de devenir un outil de production final. Nos matériaux haute performance offrent des solutions qui feront de l’impression 3D une méthode de fabrication courante. »

Le matériau PolyTerra PLA est un filament plus écologique (crédits photo : Polymaker)

Une offre complète pour répondre aux besoins du marché

L’offre Polymaker est aujourd’hui décomposée en 10 branches : PolyLite, PolyMax, PolyFlex, PolyMide, PolyTerra, PolyDissolve, Speciality, Hardware, Industrial et PolyCore. Par exemple, la gamme PolyMax est dédiée aux matériaux plus techniques ayant des caractéristiques mécaniques plus élevées tandis que la gamme PolyFlex comporte des filaments pour des applications qui nécessitent flexibilité et résistance à l’usure. Polymaker s’adresse ainsi à la fois aux utilisateurs peu expérimentés et aux professionnels plus aguerris.

Samuel Cabaret Baudron, Responsable Service Après-Vente chez Makershop, affirme : « Fabricant historique de filaments de qualité premium, Polymaker a su étendre sa gamme de matériaux et proposer de nouveaux produits toujours plus innovants pour répondre à la demande des utilisateurs. D’un côté le fabricant répond aussi bien aux besoins spécifiques des consommateurs en proposant des matériaux techniques tels que le CopA, le PA6-CF ou encore le PolyCast qu’aux besoins esthétiques et écologiques. Polymaker propose en effet des filaments biosourcés et écologiques comme le PolyTerra à des tarifs très compétitifs tout en couvrant également les matériaux standards : PLA, TPU, ABS, PETG avec une large palette de couleurs. Tous ces critères réunis répondent aux besoins des utilisateurs qu’ils soient débutants ou confirmés. »

Outil d’assemblage imprimé en 3D avec du PA12 renforcé en fibres de carbone (crédits photo : Polymaker)

Polymaker et son matériau plus respectueux de l’environnement

La gamme PolyTerra PLA répond quant à elle à des enjeux écologiques de plus en plus forts sur le marché de la fabrication additive. C’est un matériau d’origine naturelle puisqu’il est composé d’amidon de maïs et d’ingrédients biodégradables à base d’éléments naturels. Il s’imprime plus rapidement qu’un PLA traditionnel et est plus résistant. Il est disponible en différentes couleurs et a un aspect mat pour offrir encore plus de possibilités en termes d’applications. Selon le fabricant, il se dégrade à 93,6% après 45 jours alors qu’un PLA standard affiche un taux de 79,9% après la même durée. Il a en effet mené plusieurs tests selon les normes ISO 14855-1 et GB/T 19277.1-2011 qui permettent d’évaluer la biodégradabilité aérobie des plastiques dans des conditions de compostage contrôlées. Ces tests s’appuient sur l’analyse du dioxyde de carbone dégagé.

Polymaker ajoute : « Lorsque le PolyTerra™ PLA est correctement composté, il se décompose en dioxyde de carbone, eau, biomasse et sels minéraux de tout autre élément présent. Le matériau se dégrade entièrement sans aucun résidu toxique et le compost favorise la croissance des plantes. » Enfin, c’est un matériau très accessible en termes de prix.

Le packaging se veut également plus écologique : le carton d’emballage et le touret sont fabriqués avec du carton recyclé et sont 100% recyclables. D’ailleurs, pour chaque bobine achetée, Polymaker s’est engagé à replanter un arbre avec l’association One Tree Planted.

Enfin, pour compléter son offre de matériaux d’impression 3D, Polymaker a développé des accessoires pour faciliter le processus de fabrication : PolyBox par exemple est une boîte de stockage des bobines pour contrôler et absorber l’humidité des filaments. La solution de post-traitement Polysher est quant à elle employée pour lisser les pièces imprimées avec le matériau PolySmooth, afin d’atténuer l’effet de couche et donner un aspect brillant. L’objectif est de proposer à tout utilisateur une solution complète pour améliorer son expérience et aller plus loin dans la conception.

Le fabricant propose également des solutions de post-traitement (crédits photo : Polymaker)

Si vous êtes intéressés par les matériaux ou les accessoires du fabricant chinois, rapprochez-vous des équipes de Makershop qui sauront vous conseiller et vous accompagner dans votre projet d’impression 3D ! Avez-vous déjà utilisé les produits Polymaker ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Polymaker

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks