menu

Poly-Shape, la petite entreprise qui parle aux grands

Publié le 21 mai 2014 par Anne-Lise Rias

Poly-Shape est une PME française née en 2007 qui répond aux besoins de grandes entreprises industrielles dans des domaines variés comme l’aéronautique, le médical ou bien l’énergie sur des problématiques liées à la fabrication additive. La vingtaine de salariés de Poly-Shape relève le défi quotidien de satisfaire les besoins en innovation de grands groupes. 3Dnatives est allé à la rencontre de Stéphane Abed, son fondateur et dirigeant.

article_polyshape23DN : Pourquoi les grandes entreprises industrielles font appel à vous ?

Nous accompagnons nos clients depuis la conception jusqu’à l’intégration de la pièce finie au sein de leur produit. Nous leur proposons des solutions innovantes qui répondent à leurs problèmes, comme réaliser des pièces plus légères ou plus complexes,  grâce à des connaissances et moyens qu’ils n’ont pas en interne.

Notre savoir-faire en fabrication additive métal est un vrai atout pour les clients souhaitant intégrer directement dans leur produit final des pièces imprimées en 3D. Nous produisons par exemple des pièces mécaniques équipant les avions, elles sont suffisamment solides et fiables pour voler tous les jours ! Ce ne sont plus de simples prototypes.

3DN : De quels moyens disposez-vous ?

Pour répondre aux besoins des différentes industries aéronautique, automobile et médicale, nous avons fait le choix d’intégrer 5 procédés de fabrication additive différents supportés par 16 imprimantes de taille industrielle, dont une, la X-Line 1000r fournie par Concept Laser, avec des dimensions particulièrement grandes pour le métal : un plateau de 63×40 cm pouvant fabriquer des pièces jusqu’à 50 cm de hauteur.

Nous pouvons fabriquer en métal (titane, aluminium,…) et en plastique (polyamide,…) selon les demandes. Tout est réalisé sur place, en France, sur 2 sites : l’un en banlieue parisienne (Saint-Pierre-du-Perray, 91) et l’autre au Sud de la France à Salon-de-Provence (13). Nous acquérons chaque année de nouvelles machines de fabrication pour répondre à des demandes de plus en plus variées.

Pour compléter cette chaîne de production, nous disposons maintenant d’un laboratoire d’analyses qui étudie la résistance des matériaux que nous utilisons, le bon fonctionnement des procédés et la conformité des pièces avant de les fournir à nos clients qui ont des attentes extrêmement précises et normées.

Du côté des salariés nous venons d’accueillir un expert en usinage qui nous permet de fournir à nos clients des pièces finies prêtes à l’emploi. Nous sommes également partenaire de plusieurs projets de thèses, concernant les aspects conception 3D, modélisation et simulation numérique.

XLine 1000r Concept laser

XLine, l’imprimante industrielle métal au format XXL

3DN : Quels sont vos axes de développements dans les années à venir ?

Une partie de notre énergie est employée à améliorer sans cesse la qualité des pièces que nous fournissons et à augmenter notre volume de production pour répondre à des demandes de plus en plus nombreuses. Mais aujourd’hui nous entendons aussi de la part de nos clients leurs besoins concernant la partie conception et modélisation des fichiers 3D.

Concevoir un fichier numérique adapté à la fabrication additive métal suppose de bien connaître les possibilités et contraintes de ce domaine. Or, ce n’est pas le cas de nos clients aujourd’hui. C’est pourquoi nous nous dirigerons, dès 2015, vers la création d’un bureau d’études au sein de Poly-Shape qui pourra réaliser des fichiers numériques adaptés sur demande des clients et donc raccourcir le délai entre la demande et la fabrication.

Nous prendrons ainsi en charge une gamme complète de solutions à destination des entreprises industrielles qui ne peuvent ou ne souhaitent pas intégrer tout ce process en interne.

3DN : Comment répondez-vous actuellement à ce manque de connaissances ?

Actuellement, nous répondons ponctuellement aux questions des clients, au cas par cas. Mais nous proposerons à tous les intéressés dans les entreprises industrielles, dès septembre 2014, des accompagnements sur-mesure. Au choix, nous pourrons aborder l’état de l’art complet de la fabrication additive, la conception 3D pour la fabrication additive en métal ou encore une formation pratique comprenant l’impression de pièces.

3DN : Merci Stéphane, un dernier mot pour nos lecteurs ?

Nous vivons un tournant industriel fort qui peut permettre une véritable relocalisation de l’activité industrielle. La fabrication additive de métal et l’impression 3D en général vont permettre une création de valeur et l’émergence de nouveaux business modèles, nous y participons activement et avec passion !

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook et    [follow id= »3Dnatives » ]

Les 3 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Bernard dit :

    La société propose un produit innovant qui tente à se développer aux seins des foyers et de certaines entreprises. J’ai personnellement tenté de contacter à plusieurs reprises la société en question qui n’a jamais donné suite. C’est dommage car travaillant dans le domaine de l’innovation et la portée internationale de mon entreprise (34 pays et plus de 100 milliards d’euro de chiffre d’affaire) nous aurions pu avancer avec eux. Il est dommage de ne pas suivre les dossiers clients. Depuis, nous avons de nous même investis dans nos propres équipements.

  2. Poly-Shape dit :

    Bonjour Bernard et merci pour votre réaction.

    Ces quelques mois passés, nous avons pu prendre en compte votre demande, sans toutefois parvenir à un accord de collaboration. En ce sens, pour nuancer votre commentaire « La société propose un produit innovant qui tente à se développer aux seins des foyers et de certaines entreprises », Poly-Shape ne développe pas de produits destinés aux foyers particuliers et entreprises générales. Nous nous adressons plus particulièrement à des donneurs d’ordre industriels de secteurs tels que l’aéronautique, le spatial, les sports mécaniques, les applications bio-médicales et de l’énergie.
    Regrettant de ne pas avoir pu vous apporter pleine satisfaction, nous restons à votre disposition,
    Bien cordialement,

    Le bureau Poly-Shape

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you