menu

Le pneu sans air Uptis de Michelin a parcouru ses premiers kilomètres !

Publié le 8 octobre 2021 par Mélanie W.
uptis michelin

En juin 2019, nous vous présentions ce nouveau concept de pneu innovant du fabricant français Michelin : conçu sans air, il a été pensé pour éviter tout risque de crevaison et pourrait être réparé si besoin grâce à une bande de caoutchouc imprimée en 3D. Baptisé Uptis (Unique Puncture-proof Tire System), le pneu a été présenté pour la première fois au salon de l’automobile de Munich en septembre dernier. Montés sur une MINI électrique, les pneus Uptis ont fait sensation, permettant à Michelin de confirmer ses ambitions : l’entreprise française souhaite passer à la commercialisation en 2024. Reste à savoir maintenant si l’impression 3D sera toujours de la partie dans ce projet.

Le pneu Uptis s’inscrit dans le programme Vision de Michelin qui a pour objectif d’imaginer les pneus de demain : l’entreprise souhaite réduire l’impact environnemental de ces produits et proposer une alternative plus verte. Grâce à une étude réalisée en interne, elle s’est rendue compte que plus de 20% des pneus sont jetés parce que crevés ou abîmés, entraînant à eux seuls de nombreux déchets difficiles à traiter. En imaginant un pneu sans air, Michelin détourne ce problème et devrait à priori allonger la durée de vie de ces pneus. Ce qui nous intéresse est le côté modulable de la solution : l’utilisateur devrait pouvoir imprimer en 3D la bande en caoutchouc, lui permettant d’adapter ses pneus en fonction de sa conduite, des conditions climatiques mais aussi de la santé générale du pneu.

Le pneu Uptis serait increvable (crédits photo : Michelin)

On ne sait pas grand-chose de la technologie d’impression 3D privilégiée ni du temps que cela prendra : le conducteur devra-t-il se rendre dans un garage agréé pour imprimer cette bande ? Pourra-t-il le faire lui-même ? Combien coûtera cette bande sur-mesure ? On connaît toutefois les matériaux privilégiés dans la fabrication du pneu : c’est une structure souple renforcée en fibres de verre et en caoutchouc qui est placée sur une roue en aluminium. Michelin affirme qu’Uptis aura une durée de vie 3 fois plus longue que celle des pneus classiques.

Cyrille Roget, directeur de la communication technique et scientifique du groupe Michelin, conclut : « Par sa structure vraiment différenciante, ou encore « bizarre » comme nous l’avons souvent entendu, le prototype MICHELIN Uptis a réellement attisé la curiosité et aura marqué les esprits de nombreux visiteurs. Notre plus grande satisfaction est venue à la fin de la démonstration, lorsque nos passagers, qui étaient certes un peu méfiants au début, ont dit qu’ils ne ressentaient aucune différence par rapport aux pneus classiques. » Michelin devrait commercialiser ses nouveaux pneus sur des véhicules de tourisme d’ici 2024 grâce à un partenariat avec General Motors.

Enfin, d’ici 2050, la marque au Bibendum, espère produire des pneus avec 100% de matières durables. Un pari ambitieux qui pourrait avoir un impact certain sur notre environnement. On ne manquera pas de vous tenir informés des dernières actualités autour de ce projet, notamment sur la partie fabrication additive. Retrouvez plus d’informations ICI.

Que pensez-vous du pneu Uptis ? N’hésitez pas en tout cas à partager vos commentaires sur ce projet dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you