menu

Au Qatar, WOLF Group souhaite créer le plus grand objet jamais imprimé en 3D 

Publié le 19 août 2021 par Philippe G.
plus grand objet jamais imprimé

Ce n’est désormais un secret pour personne, l’impression 3D connaît un essor fulgurant depuis maintenant plusieurs années. À tel point que le marché de la fabrication additive, qui est estimé à 12,6 milliards de dollars en 2021, devrait atteindre les 38,4 milliards de dollars d’ici 2026. Une croissance qui donne envie à de nombreux pays et entreprises de s’investir dans ce secteur. Au Qatar, WOLF Group, une entité composée de trois entreprises spécialisées dans l’impression 3D, l’art et le design, souhaite créer un centre d’impression 3D et de numérisation dédié aux artistes et aux groupes qataris désirant avoir recours à la technologie. De plus,  le regroupement d’entreprises a pour objectif de concevoir le plus grand objet au monde imprimé en 3D. Pour réaliser ces deux projets, WOLF Group s’est associé avec l’Autorité des zones franches du Qatar (QFZA), la société immobilière Msheireb Properties et Seashore Group. 

« Nous sommes heureux d’accueillir le groupe WOLF dans les zones franches du Qatar, en partenariat avec Msheireb Properties, dans le cadre de l’écosystème technologique et créatif en pleine expansion du Qatar« , confie Lim Meng Hui, PDG de QFZA. « Le hub d’impression 3D et de numérisation est le premier du genre au Qatar et sera une ressource inestimable pour la communauté de conception et de création du pays. » En plus d’accompagner les artistes dans la conception et fabrication de leurs oeuvres, ce centre d’impression 3D, qui s’inscrit dans le projet “Qatar Vision National 2030”, fera office de base pour le développement de technologies d’impression 3D grand format utilisant des matériaux recyclés. C’est l’architecte polonais Przemyslaw “Mac” Stopa qui est chargé de la construction du hub, mais aussi de la conception du plus grand objet jamais imprimé en 3D.

La cérémonie annonçant le partenariat entre QFZA, WOLF Group et Msheireb Properties (crédits photo : QFZA)

Un projet encore flou 

Si pour le moment peu de détails ont été dévoilés à propos de cet objet, qui serait d’après les qataris le plus grand jamais imprimé, WOLF Group a confié qu’il sera conçu à partir de PET recyclé. Un matériau de plus en plus populaire dans le secteur de l’impression 3D, à l’image du pavillon imprimé par Royal3D à Rotterdam. Ce projet, qui devrait être terminé pour la Coupe du Monde 2022 organisée par le Qatar, sera une importante attraction touristique d’après les fabricants. 

Conçue pour être une “déclaration majeure sur la durabilité”, le Qatar espère avec ces deux initiatives démontrer aux yeux du grand public que, grâce à la technologie et l’impression 3D, il est désormais possible construire de nouvelles infrastructures tout en étant respectueux de l’environnement.

Que pensez-vous de ces deux futurs projets prévus pour le Qatar ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Crédits photo de couverture : Msheireb Properties

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you