menu

Platonics Ark, l’imprimante 3D des architectes

Publié le 2 novembre 2017 par Mélanie R.
platonics ark

Platonics est une startup finlandaise qui a lancé une campagne de crowdfunding pour financer la première imprimante 3D des architectes, la Platonics Ark. Une machine de dépôt de matière fondue conçue afin de faciliter l’impression et la rendre rapide et efficace pour les architectes.

Bien que la relation entre l’impression 3D et l’architecture se renforce chaque jour, personne ne s’était encore spécialisée sur les miniatures des différents bâtiments qu’il est aujourd’hui possible de construire. La plupart des projets voient en effet les choses en grand, avec des gratte-ciel ou encore des maisons de 300 m² imprimés en 3D. Platonics s’est donc intéressé au développement de maquettes et a créé son imprimante 3D après deux ans de R&D.

platonics ark

Un modèle en trois dimensions en dit plus que mille représentations et dessins, explique la startup. Un modèle traditionnel nécessite souvent beaucoup d’efforts et de temps et n’est effectué qu’une ou deux fois pendant le projet. Avec l’impression 3D, on peut utiliser des modèles réduits à chaque étape du processus de conception de façon efficace.”

La startup affirme que la Platonics Ark est mieux équipée que n’importe quelle imprimante du marché pour les travaux d’architecture : elle a échangé avec des centaines d’architectes partout dans le monde et a réalisé des tests avec cinq grands cabinets d’architecture finlandais. Après cette période d’essai, Platonics a pu faire les derniers réglages et ajustements.

platonics ark

L’entreprise a décidé d’automatiser la majorité des processus pour faciliter l’accès aux architectes qui n’ont pas beaucoup d’expérience avec l’impression 3D. Platonics Arks convertit automatiquement les fichiers CAD en fichiers STL imprimables en 3D tout en réparant les erreurs de design internes. Elle s’autocalibre, se configure et se nettoie de façon automatique. Elle comporte une détection de filament et une application web pour guider l’utilisateur.

Platonics Ark offre d’autres caractéristiques intéressantes comme le nivellement automatique du plateau d’impression, une résolution de couche minimale de 60 microns et une température de la buse comprise entre 170 et 250° C. L’imprimante 3D peut imprimer différents matériaux comme du cuivre, bronze, argile, granite, bois ou encore du béton.

platonics ark

La campagne Indiegogo se termine dans dix jours et la startup a déjà récolté 66% de son objectif initial. Si vous souhaitez participer au financement de l’imprimante 3D, vous pouvez l’obtenir à partir de 2 095€. Pour 2 575€ le package inclut des compléments de CAD pour Archicad, Revit, Rhino, Vectorworks et Sketchup. Et pour 2 995€, les investisseurs recevront, en plus de tout cela, un an d’aide premium de la part de Platonics. La startup ne livre que dans l’Union Européenne pour l’instant, avec une arrivée prévue en mai 2018.

L’imprimante 3D Platonics Ark peut-elle aider les architectes à mieux concevoir leurs maquettes? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you