menu

Taïwan développe un plastique alimentaire pour imprimante 3D

Publié le 5 février 2014 par Alex M.

Le PLA est peut-être le consommable le plus largement utilisé dans l’impression 3D domestique. C’est un thermoplastique écologique, dérivé de matières présentes à l’état naturel et biodégradable. Lors d’une impression 3D, le filament de PLA est chauffé aux alentours de 180°C, mais c’est dès 50°C que l’on peut observer les premières déformations du matériau. Pour cette raison (mais pas seulement), le PLA a encore du mal à trouver sa place parmi nos accessoires de table ou de cuisine.

3d-printed-heat-resistant-pla-1Mais c’était sans compter sur les travaux de l’Industrial Technology Research Center (ITRI) de Taïwan. Depuis 8 ans, les scientifiques de l’institut ont travaillé au développement d’un plastique résistant à des températures de chauffe de l’ordre de 100°C et compatible avec les produits alimentaires.

D’un point de vue technique, les recherches ont porté sur l’accélération du processus de formation (sous forme de cristallisation) du PLA avait comme conséquence une meilleure résistance aux températures élevées. L’institut a également étudié la manière dont elle pouvait fabriquer du PLA à base d’acide lactique, pour éviter que demain nous devions recourir en masse à des matières naturelles comme le sucre de cane, le blé ou le tapioca, à l’origine du PLA.

Selon les statistiques de l’ITRI, plus de 120 000 tonnes de PLA ont été consommées en 2010, principalement en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord. L’étude révélait également une demande croissante des pays asiatiques pour l’utilisation de PLA comme matériau d’emballage ou dans l’industrie du biomédical.

Dans un futur proche, le PLA développé par l’institut permettrait d’imprimer de chez soi des couverts jetables, une mug personnalisée ou encore des plats de cuisson sans se soucier de la toxicité ou de la température des aliments. L’institut explique également que son matériau pourrait connaître des applications dans d’autres domaines, comme les composants électroniques.

Pour rester informé, abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook et [follow id= »3Dnatives » ]

Les 2 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Florent B. dit :

    Dis, Alex, qu’est-ce que tu imprimes avec tes imprimantes ?

    1. Alex dit :

      Hello Florent,

      La liste est longue mais des sites comme Thingiverse ou MyMiniFactory regorgent d’idées et d’univers : accessoires maison, accessoires pour gopro/smartphone, bijoux, art, gadgets… Je m’en sers également pour réaliser des projets professionnels. L’offre est de plus en plus large et les marques devraient rapidement se mettre sur le créneau et proposer des collections dédiées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you