menu

La machine de Plast’if transforme les bouteilles Lactel en objets imprimés en 3D

Publié le 2 septembre 2021 par Mélanie R.
plast'if lactel

Depuis 2019, le géant Lactalis, à travers sa marque Lactel, a lancé Recycl’Lait, une opération pour collecter les bouteilles de lait vides afin d’inciter les consommateurs à trier et participer au recyclage des déchets. Et depuis le début de l’année, la marque française s’est associée à la startup française Plast’if qui a développé une machine qui vient recycler les déchets plastiques et les transforme en objets utiles et durables via l’impression 3D. Celle-ci a été installée au Carrefour d’Auteuil dans le 16ème arrondissement de Paris pendant l’été : les clients de l’hypermarché sont venus recycler 10 kilos de plastique qui ont permis d’imprimer en 3D différents objets ludiques pour l’association Les Blouses Roses. L’opération devrait maintenant se poursuivre au Carrefour de Wasquehal, près de Lille, mais aussi au Carrefour Mérignac près de Bordeaux, dès aujourd’hui et ce, jusqu’à fin octobre.

Depuis sa création, l’objectif de Plast’if est clair : réduire la quantité de déchets sur Terre et aller vers le modèle du “zéro déchet”. La jeune pousse a donc imaginé une machine de recyclage locale : grâce à une intelligence artificielle, elle peut analyser et trier les plastiques qui sont jetés et les broyer pour créer un matériau compatible avec l’impression 3D. L’utilisateur doit simplement choisir la pièce qu’il souhaite concevoir depuis le catalogue proposé par Plast’if. L’entreprise affirme qu’elle a permis de recycler 400 kilos de plastique et de toucher 1 500 utilisateurs. Avec le partenariat avec Lactalis, elle espère aller plus loin.

plast'if lactel

La machine de Plast’if est installée chez Lactalis (crédits photo : Plast’if/Lactel)

Si vous vous rendez dans les hypermarchés Carrefour indiqués ci-dessus, ne soyez donc pas étonnés de voir une machine capable d’imprimer des objets à partir de votre bouteille de lait ! Le principe est simple : depuis l’écran tactile de la machine, démarrez le processus ; jetez séparément la bouteille sans étiquette et son bouchon ; le plastique se transforme en “paillettes” (des granulés en réalité) ; dès que la quantité suffisante de paillettes est atteinte, l’impression peut démarrer. Les pièces actuellement conçues sont des objets utiles et durables pour les enfants de l’association Les Blouses Roses : des puzzles, des dominos ou encore des spirographes.

Cassandra Delage, Fondatrice et CEO de Plast’if, ajoute : “Aujourd’hui on imprime des objets qui ont une utilité, qui représentent un challenge pour la personne qui l’aura dans les mains. On n’imprime pas des figurines ou des porte-clés avec notre logo, on veut créer des objets qui ont du sens, qui font travailler les enfants hospitalisés. Cela s’inscrit dans nos valeurs et notre vision.” La première démonstration au Carrefour de Paris aura en tout cas permis de recycler plus de 300 bouteilles et 250 bouchons, correspondant à 37 puzzles, 21 sets de dominos et 30 spirographes pour l’association française.

Crédits photo : Plast’if

Plast’if et Lactel continuent leur travail de sensibilisation à Lille et Bordeaux en espérant recycler davantage de bouteilles et bouchons pour créer de la valeur. Vous pouvez vous rendre sur le site de Lactel pour plus d’informations sur cette opération.

Que pensez-vous de l’initiative de Plast’if et Lactel ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you